Blog et news de Sophie Audouin

21 septembre 2009

un seul être…euh…une seule connexion vous manque et tout est dépeuplé

Hier soir j’ai copieusement insulté mon ordinateur. Imaginez la scène, moi, en train d’assouplir mes doigts, prête à plonger sur mon clavier comme un aigle sur sa proie, afin de poster, lorsque soudain, pouf ! Plus de connexion internet.

Gni.

Gargle.

Arrghh.

Je jure rarement (même si ma chère mère trouve que je mets un peu trop de “putain c’était “ceci ou cela”” dans mes phrases), et j’essaye d’inciter les filles à faire de même, simplement parce que je n’aime pas.

Sauf que là, franchement, ça défoule. Après une litanie de “P….n de B…l de M…., pourquoi il fonctionne pas cette S….. d’ordinateur !”, j’ai du m’excuser auprès de lui, parce que pour une fois ce n’était pas de sa faute (ben oui, je parle à mon ordinateur, et alors ?)

C’est là que j’ai réalisé à quel point nous sommes devenus dépendant d’internet. Diane qui repartait à Lyon a égréné a peu près la même litanie de jurons, parce qu’elle voulait savoir quel temps il ferait à Lyon aujourd’hui pour organiser sa garde robe de la semaine (si il fait froid je prends mes bottes, maman ? Et ce pull maman, tu en penses quoi ? Nan, je n’aime plus ce manteau, mais j’ai vu un super cabat marron delamortquitue chez Apostrophe tu me l’achètes ?) hrrrmmm, bref, sans internet, hop, le double de bagages (c’est philippe qui était content ! lol !).

Du coup, je n’ai pas pu poster hier, et je m’en excuse, pas ma faute hein ! Et j’ai compris un peu mieux le desespoir dans les yeux de certains fans de Tara lors des dédicaces, lorsque je demandais :
– Tu es venu sur mon site ? Tu m’as déjà envoyé un mail.
Et que le pauvre fan desespéré me répondait d’un ton larmoyant :
– Nan, je n’ai pas internet.
Tout de suite un groupe l’entourait, tapotant son dos avec de petits mots d’encouragement et de compassion, comme s’il venait de perdre un parent très cher.

Bon, dans mon cas, j’avoue vouer une adoration sans limite au dieu internet. C’est grâce à lui que je peux partager mes fous-rires avec vous et les votres avec moi et que nous nous éclatons ensemble.

Mais ce n’est pas uniquement cela. C’est aussi un lieu de partage, l’ouverture et le débat. Les anciens philosophes, qui avaient bien compris l’importance de l’échange des idées avec leurs “agoras” places publiques où ils débattaient, auraient adoré internet, tout autant que nous…

Alors, j’ai une question à vous poser, les taraddicts, parce que je suis curieuse. Pensez vous qu’Internet a beaucoup changé vos vies ? Et pourriez vous vous en passer ?

HACA fans de Tara, plus que deux semaines ! Vous nem fort.

Maaaa vie
1045 commentaires
  1. Dark Calania

    Sophie, si tu savais le nombre de fois par jour j’insulte mon ordinateur…
    Soit il est trop lent, soit il beugue, et patati, et patata…

    Quand j’ai aucune connexion Internet, je râles. Et comme à chaque fois que je ne suis pas chez moi et que j’emporte l’ordi, il n’y a pas Internet, je râles souvent. ^^

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.