Blog et news de Sophie Audouin

9 janvier 2010

Un peu en avance

Je sais que normalement, je poste le dimanche, mais là, il y a un peu trop de commentaires et vos ordinateurs doivent sacrément ramer…

Donc, je vous livre la réflexion que je viens de mettre sur FB.

La différence fondamentale entre les garçons et les filles, c’est que les filles ont toujours froid et les garçons ont toujours trop chaud.

Il en résulte une opposition déclarée entre Philippe et moi, qui se traduit par ce que j’appelle “la Guerre de la Chaudière”. J’explique :

Philippe trouve qu’il fait trop chaud. Il va donc baisser la chaudière. Moi qui reste toute la journée devant mon ordinateur, emmitouflée dans trois couches de vêtements, je me lasse assez rapidement de taper avec des moufles (pas super pratique) et je monte la température.

Evidemment, dès qu’il rentre, il trouve qu’il fait trop chaud et paf ! il rebaisse le chauffage. Moi, je claque des dents dans le lit, je lui colle mes pieds glacés sur les jambes et pire, sur les flancs, il glapit, mais rien à faire, il trouve qu’il fait trop chaud.

Donc, sur la pointe de mes pauvres petits pieds glacés, je remonte la chaudière. La pauvre, elle a un peu de mal à suivre !

Le lendemain, Philippe se plaint d’avoir eu trop chaud toute la nuit. Je prends un air innocent (j’ai en douce rebaissé le chauffage en me levant), avec un regard angélique, les ailes qui font flop flop dans le dos et l’auréole au dessus de la tête.

Maintenant, il y a quelque chose que je ne comprends pas très bien. Quelqu’un pourrait il m’expliquer pourquoi, alors qu’il est sensé avoir trop chaud, mon mari me pique tout le temps la couette ?

HACA les taraddicts !

Maaaa vie