Blog et news de Sophie Audouin

21 avril 2005

Sophie Le Retour…

Non non, je n’ai pas été enlevée par un extra terrestre baveux ou hypermetrope au teint gris et aux doigts froids. Si j’ai disparu pendant quelques jours, c’est parce qu’il m’a fallu achever les dernières corrections sur Tara Duncan et le Sceptre Maudit…corrections que je pensais terminées depuis longtemps…grosse erreur.
Stéphanie, mon directeur littéraire (qui ressemble ? un joli papillon mais ? une âme d’esclavagiste) a retouché mon texte.
Et l? , moi qui me pensais pondérée, genre tran-quillle, rien ne m’atteint, la vie est belle et tout et tout, je me suis rendue compte que je ne supportais pas, mais alors pas du tout qu’on touche ? mon texte. Ce qu’elle m’avait fait faire jusqu’? présent, c’était plutôt une rescénarisation. Mettre un chapitre avant un autre pour préserver le suspense, refaire le premier chapitre afin qu’il commence sur Terre plutôt que sur AutreMonde etc…
Mais l? , les règles venaient de changer brusquement. elle a aussi changé des phrases. Et l? , le volcan a fait sauter le bouchon, la calotte crannienne a explosé, mes griffes ont poussé et ma bave a coulé, acide, creusant de petits cratères fumants dans la moquette. Des envies de meurtres m’ont fait bondir jusqu’? mon téléphone et elle a échappé de justesse ? une carbonisation aussi soudaine qu’inattendue. Voici comment commençait mon livre :
“Le pégase était prudent. Après tout il était censé être un animal mythologique et le premier terrien qui le verrait risquait de passer le reste de ses jours dans une petite pièce blanche, très capitonnée avec une jolie camisole. Les sortceliers avaient été unanimes. Personne ne devait l’apercevoir”
Pas si mal non ? Ben ça lui plaisait pas et elle a pris une autre de mes phrases pour transformer le début en :
Le pégase avançait prudemment, ses griffes acérées s’enfonçant dans l’humus épais de la forêt. Les sortceliers avaient été unanimes. Personne ne devait ne l’apercevoir. Après tout, il était censé être un animal mythologique et le premier terrien qui le verrait vivrait le reste de ses jours dans une petite pièce blanche, très capitonnée avec une jolie camisole.
Une fois passée la fureur de voir mon texte remanié (d’accord avec mes phrases mais pas dans le même ordre) j’ai relu tout le livre. Elle est intervenue sur pas mal de chapitre, selon le même principe. Du coup, j’ai un peu de mal ? voir ce qui est le mieux. alors cher visiteur, visitrice (oui, je sais, ça n’existe pas) lecteur lectrice, un petit coup de main. Quel début vous préférez ?

Maaaa vie
5 commentaires
  1. LoDream, (Surnommée Fraise des Bois par sa Chamallow ^^)

    Le votre, cela va de soi ^^
    Nan mais! C’est pas bien de faire ça!!
    Moi aussi j’écris tout le temps et bien que mes chansons et nouvelles ne soient pas publiées ça me ferait sortir de mes gonds, ça!!

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.