Blog et news de Sophie Audouin

13 mars 2019

Salon du livre de Paris, porte de Versaille, Samedi 16 Mars 2019 de 14H à 16H

Oh là là, j’ai oublié de vous dire que j’étais au Salon du Livre de Paris samedi 16 Mars, sur le Stand XO, de 14H à 16H!

Aieuh, pas taper ! Bon, je rappelle les consignes. il fait chaud, alors comme les oignons, mettez des couches que vous pouvez retirer. Prenez une petite bouteille d’eau, vous n’aurez que deux heures à attendre, car la dédicace ne dure que deux heures (il faut laisser la place aux autres auteurs aussi !) donc pas besoin de prendre de siège.

A très vite les taraddicts !

Dédicaces de Sophie, Evénement, L'actu de Sophie et Tara, Maaaa vie
3 commentaires
  1. Loéva-Mat

    Bonjour, bonsoir !

    Wouah quel salon ! Week-end d’enfer ! Et comme ça fait longtemps que je n’ai pas posé un petit pavé par là – je me lance 🙂

    Du coup, vendredi soir on a eu beaucoup de monde chez CédricquiressembleàCal et moi, puisque ce dernier vient de fêter ses 27 ans – c’était très chouette, il a été gâté (il est présentement en train de monter son Poudlard Express en Légo), on a fait un plateau de gâteaux, biscuits, bonbons, fruits qui a fait son effet…
    J’ai même eu un cadeau moi aussi !

    Que je vous explique un peu : CédricquiressembleàCal a trouvé son appartement il y a 2 ans et demi après des semaines de galère (vive les recherches d’appartements hors de prix, pris d’assaut à Paris) – coup de coeur immédiat pour un “studio 23 mètres carrés” avec une mezzanine. En fait de mezzanine c’est quasiment l’intégralité de l’appartement qui tient sur le second niveau. Les 23 mètres carrés du 1er niveau comprennent la cuisine (imaginez un cagibi, vous avez la surface de la cuisine), l’espace salle à manger et bureau de Cédric, puis, sur une estrade, l’espace salon (+ espace jeux-vidéo à gogo). Au bout de l’escalier un peu branlant vous avez la mezzainine qui plafonne au mieux à 1 mètre 10, avez la chambre à coucher (alias un simple matelas à même le sol – enfin c’est quand même un 180, on se laisse bien vivre), un espace de rangement pour les vêtements de CédricquiressembleàCal, la salle de bain (avec sa baignoire en plein sol et son escalier qui descend dans le sol pour nous permettre de nous tenir debout devant le lavabo (je viens de réfléchir à l’orthographe de ce mot : Lave à Bot ? Lava bos ? Lave à Beau ? XD)), les toilettes cachées derrière un rideau (on s’y fait) puis un large espace ponctué par des poutres apparentes.

    Quand j’ai débarquée chez Cédric avec mes meubles et mes cartons (40 et des brouettes (c’est qu’il faut les trimbaler les livres de Sophie, et au fil du temps ça ne rentre plus dans une seule valise) ce “large espace” (toujours limité à 1,10 mètres, donc au mieux on se tient plié en deux) est devenu mon bureau (avec bureau bas et chaise sans pied à la japonaise (cherchez “Zaisu” sur google image – il en existe une quantité impressionnante de variétés) + salon de thé + bibliothèque (bd, manga, littérature fantasy, théâtre, magazines, livres d’art et sociologie & ethnologie) + chambre d’amis (avec un bon matelas de 180, on laisse bien dormir nos amis). Le sol de l’espace bureau avait été tapissé en partie par des morceaux de moquettes. C’est un aménagement un peu branlant et un endroit du sol était même carrément mal “fermé”. Comme s’ils n’avaient pas eu assez de planches pour faire le sol correctement. Ça faisait donc 1 an et demi que je me débrouillais avec les bouts de bois et de moquette trouvés au fond de cette mezzanine d’Ali Baba et qu’un endroit (assez mal situé, genre on ne peut pas passer à côté) s’enfonçait quand on marchait dessus (ça surprend, si si je vous jure, surtout pour les non-habitués qui s’y aventure dans le noir, en ayant peur de percuté une poutre avec leur tête ou leurs épaules et qui sentent leur pied s’enfoncer et des planches de bois se soulever de part et d’autres).

    Revenons donc à mon cadeau : des amis m’ont offert un immense tapis ! (enfin “immense” proportionnellement à ce bureau-bibliothèque-salon de thé) Il apporte un confort à la pièce (en plus une de mes amies y a ajouter des huiles essentielles, ça sent l’été !) et permet de mieux gérer ce trou embêtant.

    Et puis c’est un tapis quoi ! C’est la première fois qu’on m’offre un tapis !

    Bon bref’
    Je me suis couchée à 4h du matin après bon nombre de conversations.

    Lendemain réveil piquant. Notre très chère Camille-Althéa, archiviste pour la web-radio, organisait une visite du matrimoine du 10ème arrondissement de Paris entre 11h00 et 13h00.

    [Matrimoine : mot militant, référence au “patrimoine” (dont la racine est “père”) mais qui concerne donc les “traces”, biens matériels ou immatériels ayant une importance artistique ou historique laissés par les femmes.]

    Ça a été dur-dur de réveiller CédricquiressembleàCal dont l’animal totem doit être la Marmotte (en plus du renard je veux dire, parce que Cal quoi) – mais on est arrivé dans les temps ! Et nous avons pu découvrir la plaque commémorative pour les femmes ayant pris part à la Commune de Paris en 1871, un couple de révolutionnaire (dont l’épouse a été oubliée pendant longtemps avant qu’une association ne milite pour que l’on cesse de ne parler que des faits du conjoint) mais aussi la médiathèque Françoise Sagan (ancienne léproserie, devenue hôpital pour les pauvres gérés par des religieux, puis hôpital-prison pour femmes après la Révolution – Mata Hari et Louise Michel y ont séjourné – désormais médiathèque au nom d’une autrice) – il serait d’ailleurs intéressant d’y envisager une séance-conférence-dédicace avec Sophie puisque je viens de voir qu’ils avaient une salle polyvalente de 130 mètres carré (Camille, si tu m’entends ?). Et puis on s’est baladé un samedi matin dans un quartier de Paris, c’était bien chouette.

    Et après on a pu se mettre en route pour le fameux salon du livre ! Sans surprise on y a découvert beaucoup de monde et une longue queue devant le stand de XO. Camille-Althéa et moi avons fini par nous asseoir et par piquer un petit somme, entourées par Dracaufeu, Lyra et Elémentix. Revoir Sophie a été un grand bol d’air. La fatigue s’est envolée et j’ai eu l’impression d’avoir bu 50 litres de boisson énergisante. Après ça j’avais envie d’aller partout, d’aller serrer des mains à tout le monde, et de construire un immeuble taraddict. J’ai des idées qui commencent à me travailler et c’est bien-bien cool.

    Quand Sophie est partie (non non mais, les choses étant immuables, Sophie n’est PAS partie à 16h00, il était plutôt 17h bien passé quand son taxi a été appelé hein :p – il y a des tas de nouveaux Taraddicts maintenant qui viennent tout juste de découvrir Tara (la chance !)) on avait déjà été rejoint par Hony et Nonam (qui avaient été à l’heure au salon, eux !) et on s’est baladé dans le salon. Je me suis procuré un guide touristique très complet du Japon. Il m’a tapé dans l’oeil parce qu’il me semblait bien illustré et parce qu’il dépeignait aussi les us et coutumes des japonais (https://www.issekinicho.fr/editions/produit/kotchi-kotchi-guide-du-voyageur-au-japon/).

    Quand j’ai montré cet exemplaire à Hony dans le métro du retour, il a reconnu les auteurs Delphine Vaufray et Alexandre Bonnefoy !!

    Oui bon alors ça ne vous dit sans doute rien et moi sur le coup j’ai mis un moment avant d’admettre ce que j’avais entendu mais…
    Mais…

    Leur blog (http://www.issekinicho.fr/blog-japon/) c’est Hony qui m’en avait parlé ICI MÊME ! Sur CE blog ! Enfin il avait dû en parler aux Taraddicts en général mais tout ça pour dire que c’est Hony, quand je devais avoir entre 14 et 16 ans, qui m’avait fait découvrir le travail de ces deux illustrateurs partis vivre 1 an au Japon. J’avais dévoré leurs billets de blog et c’est cette lecture-là, encore plus que toutes mes lectures de manga à l’époque, qui m’avait vraiment donné la folle envie de partir au Japon un jour. Genre pour y vivre. Comme eux l’ont fait. 1 an, avec le PVT (Permis Vacances Travail).
    Sans le savoir je venais de tomber sur leur guide touristique. Il m’a tapé dans l’oeil, comme si mon oeil – bien avant mon cerveau – n’avait réagis. Comme quand on choisi sans hésiter un gâteau avant de réaliser en le mangeant que c’était celui que préparait toujours notre grand-mère et dont on avait oublié le nom et même le goût.
    Un tas d’anecdotes qui m’avaient marqué me sont restées en tête et je les évoque encore régulièrement ^_^.

    Bon bref’, on est allé mangé chez Aki, un restaurant japonais – on a passé une super soirée entre Taraddicts de la première heure (+ Camille-Althéa, qui est notre Tara-bébé-addicte). Et sur le chemin du retour, profitant d’une coupure d’électricité dans le métro, j’ai commencé à lire ce guide. Pour les passionnés du Japon, il se lit comme un roman. C’était très drôle de retrouver le style des deux auteurs-illustrateurs.

    Ce matin (il était bien bien midi quand même, mais qu’est-ce que j’ai bien dormi ! Mon lit m’a avalé un peu avant minuit et j’ai rêvé de la maîtresse d’un roi vivant dans une cité-château perdue dans les montagnes, comme dans un havre de paix, accessible en plusieurs heures de routes tortueuses – je sais juste qu’elle était amoureuse du roi, qu’elle espérait qu’il quitterait son épouse – mais javais un sentiment doux-amère alors ça ne devait sans doute pas bien se passer, et qu’elle cueillait des bouquets d’herbes et de blés jaunes), bon cette après-midi j’ai quand même fini par accompagner Cédric pour le salon du livre seconde journée pour la dédicace de Mathias Malzieu (le chanteur et compositeur du groupe Dionysos, auteur de la Mécanique du Coeur entre autres – et aussi réalisateur du film d’animation La Mécanique du Coeur et du film live en cours de production “Une Sirène à Paris”, dont le livre vient de paraître) et nous sommes retournés au stand des éditions Issekinicho ! Cédric a craqué pour deux de leurs albums et je me suis fait dédicacer le guide. Ça a été très émouvant de leur raconter comment je les avait découvert et que c’était mon achat de leur guide tout à fait par hasard la veille qui me les avait fait re-rencontrer. J’ai ainsi pu découvrir qu’ils avait monté leur maison d’édition entièrement dédiée au Japon il y a 5 ans, qu’ils sont présents à chaque édition du Salon du Livre depuis 4 ans et qu’ils seront également présent à la Japan Expo (Hony ?!? On y va ensemble ?). J’ai aussi re-découvert qu’ils étaient strasbourgeois (c’est pour ça qu’ils sont géniaux !).

    Bref’ un week-end génial ! Plein plein d’émotions. Voir des amis pour l’anniversaire de CédricquiressembleàCal, voir Camille-Althéa avancer dans ses projets et ses études, découvrir un quartier de Paris, retrouver les Taraddicts, avaler des litres d’oxygène pure (aka Sophie ;D), manger japonais en très bonne compagnie, dormir comme une bien-heureuse, avoir des projets qui fleurissent dans ma tête après des mois de brouillard dense, voir Cédric tout excité devant l’un de ses auteur favori, pouvoir échanger avec des blogueurs/illustrateurs/photographes qui ont grandement participé de ma compréhension et de ma passion pour le Japon et puis finir par retourner sur le blog (coeur coeur coeur).

    Et je vous dis à très bientôt ! Au plus tard à Jeudi sur Fréquence Taradicte – la web-radio des Taraddicts – 😉 : http://generation-taraddicts.com/Radio.html

  2. Aqualia

    Bonjour (ou bonsoir si vous regardez ce message le soir),

    Je viens sur le blog pour vous donner quelques nouvelles de la Chine, car évidemment, Facebook, Skype, etc ne marche pas. Et pour la radio, je vous aime beaucoup, mais je peux pas me réveiller à 4h du mat en semaine alors que j’ai cours à 8h le matin (merci le décalage horaire de 7h). Heureusement qu’il y a les podcasts, je suis en train d’écouter celui de jeudi d’ailleurs.

    Ca fait bizarre d’entendre parler du salon du livre, j’avais tellement envie d’y aller cette année, mais bon, je n’allais pas me faire 11h d’avion et dépenser des centaines d’euros pour un billet. J’espère que vous avez tous passer un très bon salon pour ceux qui ont pu y aller.

    Sinon, pour revenir à la Chine, je commence doucement à m’habituer à la vie ici. C’est très différent de la France évidemment, mais c’est pas non plus impossible de s’adapter je pense. La nourriture tout d’abord est très différente, on mange des nouilles et du riz tous les jours ici, c’est super bon, faut juste s’y habituer (comme il faut s’habituer à manger avec les baguettes). A part ça, il y a beaucoup de viande ici, désolé les végétariens, mais heureusement on trouve aussi du tofu assez facilement (je n’ai toujours pas gouté le mapo tofu d’ailleurs, mais j’y pense). Sinon, pour boire, les chinois boivent beaucoup de thé, parfois ils t’en offrent même dans les restau à la place de l’eau qu’on a en France (et l’eau fraîche est payante, car l’eau du robinet n’est pas potable). Après, j’ai la chance de vivre sur un campus universitaire avec pas mal d’étudiants étrangers, c’est donc facile de trouver de la nourriture autre que chinoise. Par exemple, il y a un restaurant qui fait des pâtes et des pizzas, j’ai testé et c’est très bon. Et pour finir avec la nourriture, j’ai réussi à trouver des chips au concombre, mais le goût du concombre est quand même assez artificiel, un peu bizarre.

    Pour parler d’autre chose maintenant, je suis ici depuis un mois maintenant, j’ai eu le temps de visiter quelques monuments. Je suis allé au zoo de Pékin où j’ai pu voir les pandas, j’ai failli repartir avec une peluche de panda d’ailleurs, j’en achèterais sûrement une d’ici quelques mois, j’ai aussi visiter l’aquarium. Et samedi dernier, je suis montée sur la grande muraille avec des amies de mon école en France, c’était une super journée, la vue sur les montagnes est magnifique, le seul défaut c’est qu’il y a beaucoup de monde, même en mars. Mais il faisait super beau, et ça c’était bien. Normalement, demain, je vais aller à la cité interdite. Il me reste encore beaucoup d’endroits à visiter, mais j’ai de nombreux mois encore pour faire ça.

    Je me dis qu’un an ça fait très long, loin de la France, de ma famille, des amis, mais aussi des taraddicts, vous me manquez tous beaucoup. Je vais essayer de convertir des amis que je me suis fait ici à Tara, j’en connais une qui est déjà fan d’Harry Potter, elle est coréenne, et si je me souviens bien, tara est publié en Corée du sud, ça peut être l’occasion de lui faire découvrir un nouvel univers. (Et puis j’ai mon Tara Duncan News pour présenter les taraddicts, c’est l’un des premiers trucs que j’ai mis dans ma valise)

    En résumé, la vie ici est très différente mais tout se passe bien, la seule difficulté que j’ai encore parfois c’est la langue, je parle pas hyper bien chinois, et surtout j’ai du mal à comprendre parfois quand les chinois me parlent, heureusement qu’il y a l’anglais parlé par la plupart des étudiants internationaux. Il y a même une vingtaine de personnes qui parlent français, ça peut aider parfois !

    Bref, j’essaierai de passer régulièrement ici, pour prendre des nouvelles et en poster.

    (En me relisant, je me rend compte que j’ai même pas parlé de mes cours, alors que je suis venue en Chine pour ça. Alors, de ce côté-là, tout se passe bien, c’est pas très dur, mais je travaille mon chinois.)

    A très bientôt alors !

  3. Loéva-Mat

    Ooooooh Aqualia ! Tellement contente d’avoir de tes nouvelles ! Tu nous as beaucoup manqué au salon 🙁 ça a fait un trou dans la file d’attente pour Sophie XD.

    C’est super intéressant ce que tu racontes ! Ça me fait penser à ce que Selena faisait à l’époque en Lituanie (l’une des rédactrice du Tara Duncan News, yeah !) – elle tenait un blog nous parlant de son expérience à l’étranger et c’était super intéressant à suivre, ça nous donnait plein d’info sur le pays en question et puis aussi sur sa vie à elle à ce moment-là, c’était un super moyen de garder contact (en plus du blog qui était super actif à l’époque).

    Je te souhaite bien du courage pour continuer à perfectionner ton chinois 🙂 au plus tu te confronteras aux conversations en chinois au plus tu t’y feras alors courage !

    Et je blablaterais plus tard sur d’autres nouvelles dans ma vie parce que là il se fait vraiment tard, on a eu une belle émission de radio ^^.

    Des bisous à tous les Taraddicts qui passent par ici (hep les nouveaux ! Inscrivez-vous ! C’est super rapide et puis après vous pouvez discuter avec nous et répondre à Sophie, c’est un peu plus personnel que sur Facebook ;D) et à toi, Sophie.

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.