Blog et news de Sophie Audouin

8 avril 2005

Mais c’est quoi ce déluge !

Ce week end nous partons ? Caen. On a super bien choisi. Le week end dernier on se baignait sous un soleil éclatant, ce week end, il pleut tellement que je songe ? échanger la voiture contre un canoé kayak. Ca sera plus facile pour y aller. Remarquez, on dit toujours (nous les vieux on aime bien les proverbes, cré vingt diou !) ‘En avril ne te découvre pas d’un fil’. Ben y’a pas de risque hein ! Et la stup…la charmante métérologue qui se fend d’un super sourire en disant ‘Enfin de la bonne grosse pluie qui va faire remonter les nappes phréatiques et tout et tout’. Péta…., hrrrmm, j’évite les injures, mais n’en pense pas moins. Elle aurait pas pu éviter ce week end non ? Ca fait des mois qu’on l’attends, Madame la pluie joue les divas et paf, Le week end où on part en vadrouille, que je te dégringole avec des glou glou et des badaboum (je déteste l’orage, me fait peur ce truc l? !). Je suis d’autant blême que j’ai fait cramer la carte bleue et ait acheté un ensemble assez sublime d’un couturier dont je préfère taire le nom, rien qu’en voyant le prix, j’ai failli m’évanouir. Non, j’ai résisté au débile ‘euuuh, c’est en Euros ou en Francs’ qui ne fait plus rire les vendeuses depuis longtemps et me suis dirigée vers la caisse en songeant ? un régime pomme de terre/pâtes/alimentslesmoinscherspossible, pendant les six prochains mois. Ce qui va pas le faire parce que si je mange ce genre de trucs, je ne rentrerai plus dans le fameux ensemble. J’ai aussi acheté une paire de chaussures (ben quoi, fallait assortir non ?) ravissantes stiletto, en paille avec un noeudnoeud noir qui court derrière et décore le talon. La vache, le prix de la paille a drolement augmenté dans les campagnes, créfieu, c’est moué qui vous l’dit ! L? , je suis en train de couver mon ensemble d’un air totalement dépité, et la pluie redouble dehors (la paille et la pluie, ça le fait pas du tout). En plus y fait froid. Bon. Admettons que je ne dois pas me plaindre de n’avoir que ce genre de souci futile, alors que la planète se réchauffe (ben c’est pas flagrant hein ! Dois faire maximum 5° l? ) que les bidonvilles s’étendent, que des millions de gens ne mangent pas ? leur faim et que la forêt amazonienne est en train de périr sous les machoires d’acier des arbrivores avides.
Mmmmmh…ça marche pas. J’veux du soleil !

Maaaa vie