Blog et news de Sophie Audouin

7 septembre 2011

Les stilettos de 14

je ne sais pas quel est l’abruti qui a inventé les chaussures à talon, mais si je lui mets la main dessus, à celui là, je vous jure, je le transforme en crapaud visqueux illico.
Après lui avoir collé des talons hauts.
Un crapaud à talon, ça ça sera vraiment amusant mouuuuaaahhhh.

Bref, tout ça pour dire qu’hier, j’étais à Biarritz (où il faisait beau et chaud et où tout le monde se baignait sauf moi, à cause de mon brushing choucroute qui frémissait dès qu’il voyait une vague… snif) pour la soirée de Gala donnée en l’honneur de Tara Duncan dans le cadre de la TVFI. C’est une réunion où chaque année, juste avant le MIP, des centaines de chaines de télé viennent acheter les productions françaises, Fiction, Docu fiction, Documentaires et Animation.

Comme j’étais l’invitée d’honneur, je me suis super préparée. Soupe pendant quinze jours pour perdre les deux kilos que j’ai pris en Namibie et au Botswana pendant les vacances à rester planquée dans la voiture en priant pour que les lions ne me découpent pas le gigot. Une heure de sport par jour pour tenter de déloger la cellulite (saloperie, ça se met partout ce truc là ) et regard haineux dès que quelqu’un osait me proposer un gâteau, voire légère morsure sur la personne susdite (ouais, j’aime pas les régimes et alors ?).

Bref, j’étais au top du top. Petite Robe près du corps (très très près du corps) courte, blanche croisée avec un noeud papillon comme ceinture et des strass autour du décolleté et de l’ourlet.

Et des stilettos de 14.
Les fameuses plateformes de chez Yves Saint Laurent. A lanière en noir et doré.

En fait, je ne sais pas du tout pourquoi j’avais l’impression (extrêmement fausse) que j’étais comme dans des chaussons dans ces chaussures. Parce que j’ai un vrai problème. A force de marcher tout le temps pieds nus chez moi, ben j’ai les pieds plats. Mais vraiment bien plats hein, genre plats plats. Rapaplat même on pourrait dire.

Donc, dès que je fais l’erreur suprême de vouloir faire genre Femme Fatale, ben ce qui est fatal, c’est mon mal de pied surtout…

J’ai été héroïque. Je n’ai pas titubé, j’ai passé toute la soirée avec le sourire, mais les orteils recroquevillés et je suis rentrée en vacillant discrètement raccompagnée par Christophe mon ami compositeur, son adorable et minuscule maman et Christine sa femme. Manque de bol, l’Hôtel du Palais et le Casino où se déroulait la soirée, sont tous proches. Cinq cent mètres à peine. Donc, impossible d’y aller en voiture.

Et là j’ai regretté le choix des stilettos de 14…oh là là ce que j’ai regretté ! En plus ça montait, ça descendait, mes orteils hurlaient, bref, j’ai fini par m’écrouler, pantelante, sur mon lit. Inutile de vous dire que marcher, même pieds nus, était difficile.

Mais le plus dur a été le lendemain. Parce que devinez quoi ? Je n’avais pas apporté de talons plats. Juste une autre paire de stilettos. Les mêmes mais en Rose…

Petit déjeuner : Aie
Retour Chambre : Aie
Redescente pour Check out : Aie
Traversée du parking pour prendre la navette : aie aie aie
Traversée de l’aéroport : Aie
Passage du controle de douane : TROP COOL ! ILS ONT EXIGE QUE JE RETIRE MES CHAUSSURES !!!

Ils ont du être surpris les contrôleurs quand je leur ai dit merci !

lol !

HACA fans de Tara !

ps je viens de recevoir le premier article, voici l’adresse ;http://cotebasquepeople.blogs.sudouest.fr/archive/2011/09/08/la-semaine-indiscrete.html
mais on voit pas les chaussures pffff !

Maaaa vie
3007 commentaires
  1. Saphire Ducan/ Hakuna Matata :) Élementaliste, - Princesse et ambassadrice de Gwendalavir - la marchombre juste derrière vous tapie dans la nuit MISSION RÉUNIFICATION ! En avant mauvaises troupes !!

    Salut Xay, oui c’est le magnétisme, il absorbe les mauvaises énergies en lui pour les rejeter ensuite c’est une pratique que l’on maitrise bien avec entrainement 😉

  2. Nanoo.

    ….perie de contrôle parental de m…deuh !
    *attrape son compas*
    *truicide le circuit de son ordi*

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.