Blog et news de Sophie Audouin

12 juillet 2010

Le criquet

la vague de colère est passée, grâce à vous les taraddicts jeunes et moins jeunes (merci Hastel, bibliothécaire qui a posté pour la première fois pour me réconforter, c’était…magique !) et à présent j’ai retrouvé mon goût pour le rire. Il faut dire que ma fille Diane m’y a beaucoup aidé.

Ais-je dit à quel point Diane déteste les insectes ? J’avoue que je ne raffole pas des petites bêtes mais je n’en ai pas peur, du coup, à la maison, lorsqu’il y a une araignée ou un truc velu avec plein de pattes, c’est moi qui me dévoue, tandis que Diane (et souvent Marine) sont perchées sur leur lit en train de hurler.

Donc, la semaine dernière le 7 Juillet, c’était son anniversaire. Elle a vingt trois ans, mais comme elle est à Shangai, nous n’avons pas pu le fêter avec elle. Elle a fait la fête avec ses amis.

Qui lui ont fait un cadeau.

Un criquet. Dans une cage.

Pas un petit machin verdâtre qui folâtre dans l’herbe, mais le Musclor des criquets, le Goliath sous amphétamine de la race, Le Gladiator de l’espèce. Je pense qu’il est plus gros que la moité de sa main, vu les photos qu’elle a envoyé.

Lorsqu’ils lui ont offert, absolument morts de rire devant sa tête, elle n’a pu que répéter douze fois : Vous m’avez offert un criquet. Vous m’avez offert un criquet !

Le mot “horrifiée” n’est pas assez fort pour décrire son état.

Je crois qu’elle ne s’en est pas encore remise. Cela dit cela a été le clou de la soirée. Après incursion sur internet, Diane a découvert que les criquets aimaient manger de l’herbe. Elle est donc descendue lui cueillir de l’herbe. ah, et il aime les crakers au sésame, ce qui fait qu’il n’a pas voulu de son herbe. Or c’est avec l’eau contenue dans l’herbe qu’il voit. Alors elle a trempé l’herbe dans de l’eau et il a bu l’eau sur les feuilles. Devinez comment ses copains l’ont appelé ?

Jiminy Criquet bien sûr ! lol !

Le lendemain matin, Diane a trouvé plein de petits trucs noirs sous la cage.

– Mince alors, m’a t elle dit, il a fait plein de petites crottes !
– Tu es sûre que ce ne sont pas de oeufs ? ais-je sournoisement demandé.
IL y a eu un instant de silence. Puis, du fond du coeur, elle m’a dit :
– Je te déteste !

Looooooooooooooooooooooool !

Pour l’instant, un peu traumatisé par tout ça, le criquet ne fait pas trop de bruit. Vous croyez que je dois dire à Diane que c’est surtout la nuit que les criquets font cri cri cri ?

La vie réserve plein de surprises. des mauvaises comme celle de l’abruti qui a déchargé sa haine inutile sur moi et des merveilleuses comme cette histoire de criquet qui me fait mourir de rire. C’est comme ça. Et c’est bien.

HACA fans de Tara, je vous aime !

Maaaa vie

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.