Blog et news de Sophie Audouin

22 juin 2015

La Reine Noire c’est moi…

Bizarrement, si j’adore les vacances, c’est cependant un moment assez stressant pour moi.

Parce que mon mari me confisque mon ordinateur. Je ne sais pas si vous avez fumé un jour et arrêté du jour au lendemain ou si vous avez des addictions genre fraises Tagada ou crocodiles Haribo, mais quand on arrête, ça fait mal.

Ca vous démange de partout, vous tournez en rond en sachant que vous avez oublié quelque chose mais sans savoir quoi, plus les gens sont gentils avec vous et plus vous vous sentez agressive, bref, c’est un moment assez désagréable.

C’est l’unique moment où la gentille fée rigolote que je suis à l’intérieur et à l’extérieur laisse filtrer le monstre terrifiant qui se cache au plus profond de moi.

Dans Tara Duncan, j’ai matérialisé ce monstre par la Reine Noire. Quelqu’un qui a totalement abdiqué tout ce qui était compassion, empathie et humanité. En général, au cinéma, je n’aime pas ce genre de personnage, parce que cela me semble totalement caricatural. Personne n’est tout noir ou tout blanc, il y a toujours des tas de couleurs dans les âmes et lorsque je vois une méchante reine toujours habillée de noir et en train de torturer des gens, je l’imagine en déshabillé rose au lit en train de lire des BD tout en mangeant des bonbons.

Personne ne peut être cruel H24.

Bon, cela dit, l’excès de sucre…peut conduire à des comportements impulsifs, comme de décoller des têtes (la Reine de Coeur) ou à récolter des coeurs (La Belle au Bois Dormant).

Heureusement, comme dans toutes les addictions, le plus sûr pour maitriser le monstre, est de le fatiguer. Mon merveilleux mari qui est en plus redoutablement intelligent, l’a très vite compris. Il me fait donc crapahuter toute la journée, sport sport sport, golf, natation, bateau, planche à voile (où je reste assez peu dessus et très souvent dessous !), snorkling, pétanque (!!!) etc.

Du coup, le soir je suis tellement sur les genoux que je m’écroule et je n’ennuie personne avec mes “j’ai envie d’écrire” ou mes “j’ai eu une super idée entre le trou numéro 2 et le numéro 3”.

Philippe me dit que c’est pareil pour les enfants; on les crève bien pendant la journée, comme ça on a la paix le soir…

Pffffff !

HACA fans de Tara !

Maaaa vie
2549 commentaires
  1. Lizette ?

    En fait je dois aller manger donc je vous quitte^^ a plus les fous !

  2. Robin la balboune !

    moineau et T’yla vous etes la aussi youpiii !!!

  3. Pâte à tartiner-Taquapax

    Mince, grugée! Bon, c’est partie pour le cache-cache lol!

  4. Sakhina- s'enfui dans le monde imaginaire pour échapper à la vie réelle

    Hé moi aussi je peut etre là :p mais vu que vous etes partie ben je sais pas si je sert à quelque chose ^^

  5. Scilla( zoe.witt ) qui vous aiiiiime??! Prof à la guilde des assassins mais, chut, c'est un secret.

    Bonjouuuuuuuur!
    AH AH! Moi, quand j’ai pas le droit d’allumer mon ordi, j’écris sur papier, j’aime bien parce qu’après j’illustre.
    C’est tout ce que j’ai à dire puisque j’ai pas lu les coms. Honte à moi.
    ( j’ai quand même quelque chose de pas intéressant du tout, mon père s’est rasé les cheveux sur les côtés, et ça lui fait une crête sur le haut du crâne. Noooooon! Lui qui avait la coupe de cheveux de Cal!)

  6. Robin la balboune !

    Au moins, vous aurez une devinette simple quand vous allez revenir : qui suis-je ?
    ( simple parce que tout le monde est parti sauf moi )

  7. Robin la balboune !

    tiens, Zoe, devine qui je suis, et ne lis pas les coms précédants sinon c est trop simple 🙂

  8. Robin la balboune !

    je t attends ! Hahahhahahahhahahahhahahhahahahahhahahhahahhahahhahahha
    _
    _
    _
    _
    Mais si, c était drole.

  9. Sakhina- s'enfui dans le monde imaginaire pour échapper à la vie réelle

    Hey me voila!!

    Mais nous somme déjà à 117 ^^

    Humm bouse de vaches je dirais…..moineau? 🙂

  10. Lizette ?

    Re:)

    Bouse de vaches c’est mara ou serna:)

  11. Robin la balboune !

    TAGADA !!!!!!!!
    JE NE SUIS PAS UNE BOUSE DE VACHE !!!!!!!
    J’AIME SIMPLEMENT EN DÉGUSTER LES NUITS DE PLEINE LUNE AVEC DU POTIRON !!!!! LES JEUNES D’AUJOURD’HUI, AUCUN RESPECT !!!!!

  12. Robin la balboune !

    LIZETTE !!!!!! TOI AUSSI TU T’Y MET !!!!!!!!

  13. Robin la balboune !

    TAGADA !!!!!!!!!?VIENS PRÉSENTER TES EXCUSES !!!!!!!?

  14. Lizette ?

    C’est serna, c’est son genre de manger des bouses avec du potiron, tout le monde sait que c’est meilleur avec du concombre

  15. Sakhina- s'enfui dans le monde imaginaire pour échapper à la vie réelle

    *se dit qu’elle est tombé dans une bande de fou*

    Mouai ben bouse de vache je te présente mes excuse :p

    *se sauve en courant morte de rire*

  16. Robin la balboune !

    TAGADA !!!!!
    SI TU RÉPONDS HONNÊTEMENT À MA QUESTION, TU SERAS GRACIÉE DE LA TÂCHE ÉCŒURANTE DE ME PRÉSENTER TES EXCUSES !!!!!!!
    EST-CE QUE TU ES ZOÉ ???

  17. Robin la balboune !

    oh non, c est pas juste tu tes déja excusée tagada !!! En plus tu t es enfuie mdr
    Sinon ta trouvé Lizette, bravo

  18. Lizette ?

    Tagada: c’est tyla? Ou sakhina?

    Serna:ouiii

  19. Robin la balboune !

    tagada je te force pas a t excuser ^^ c était pour rire ne t inquiète pas
    Est ce que tu es Sakhina ?

  20. Scilla( zoe.witt ) qui vous aiiiiime??! Prof à la guilde des assassins mais, chut, c'est un secret.

    Alors,
    M-M
    Ombre
    Lilly
    Lizette
    Taquapax
    Heuuu… Comme j’ai pas le droit de lire les coms plus haut, je sais pas si t’es une fille ou un gars.

  21. Robin la balboune !

    on en refait un a trois après ???
    Mais avec des règles plus strictes, par exemple on a le droit de demander un seul nom et si on se trompe alors….euh….je sais pas

  22. Scilla( zoe.witt ) qui vous aiiiiime??! Prof à la guilde des assassins mais, chut, c'est un secret.

    Je ne fais pas de pseudo caché. Mais comme ça a l’air marrant je devrais essayer un de ces jours.

  23. Scilla( zoe.witt ) qui vous aiiiiime??! Prof à la guilde des assassins mais, chut, c'est un secret.

    Je suis là, je lis vos coms, et je comprend pas de quoi vous parlez. En fait je me sens un peu exclue là…

  24. Robin la balboune !

    alors zoé, je suis personne de ceux que t a cité. Je vais te donner un indice : je suis pas venue depuis un mois
    Haahah tagada tu est Sakhina !!!

  25. Robin la balboune !

    zoé çate dis de rester pour faire un cache cache après que tu aie deviné qui je suis ??

  26. Lizette ?

    Euh non serna j’etais partie et je repars:)
    a plus!
    HACA !

  27. Robin la balboune !

    non, je ne suis pas toute seule, non, non, pas du tout, c est juste une impression, oui, bien sur, mais pourquoi je n y ai pas pensé avant ? Non, mais non je ne parle pas toute seule

  28. Scilla( zoe.witt ) qui vous aiiiiime??! Prof à la guilde des assassins mais, chut, c'est un secret.

    Bouse de vache: ouiiiiiii( pour le cache cache )
    Alors, elementix, loéva, …

    Heuuu…
    Je vais peut-être citer des noms déjà dit.
    Sarah, Elïn, Tara Dal Salan, Esria, Golumette.

  29. Scilla( zoe.witt ) qui vous aiiiiime??! Prof à la guilde des assassins mais, chut, c'est un secret.

    Non bouse de vache tu ne parle pas toute seule.

    Demain, dernier jour des cours!!!!!!! OUIIIIIIIINNNNN!

  30. Moineau-Aigle-Gloria

    *regarde autour de moi* je suis seule?
    JE SUIS ABANDONEE………..sniff

  31. Robin la balboune !

    coucou tout le monde ( euh.. Moineau tu est encoore la ? )

  32. Robin la balboune !

    moi c est sernachirachiva sous un faux nom !!! Je cache mon identitée pour espionner les intrus qui aiment le potirons !!!

  33. Robin la balboune !

    mais pourqupi tout le monde m appele bouse de vache ?? Sniff, je comprends vraiment pas pourquoi…

  34. Moineau-Aigle-Gloria

    hahaha, en meme temps bouse de vache, c’est marque dans ton nom, et je crois que pour le moment, le tout le monde est un peu reduit :-p

  35. Robin la balboune !

    abcdefgéééé
    Hijklmnopééé
    Qrstuvwééé
    Xyz

  36. Robin la balboune !

    moineau je sais mais je veux que zoé revienne vite, qu elle devinne qui je suis, et que je remette mon vrai pseudo !!!

  37. T'yla elfe guerrière argentée

    Coucou !
    Coucou…
    Cou…
    Co…
    C…

    Il y a quelqu’un ?

  38. Artemis - Regret your helplessness, and feel true despair.

    Magnifique journée.

    Mon cousin est rentré de Paris, je l’ai croisé à la mosquée et juste après la mosquée j’avais rendez-vous avec mes amis du lycée. On s’est marrés comme des fous. xD

    Tu sais que tu as trouvé la véritable amitié quand avec certains vous ne vous êtes plus vus pendant une année entière mais qu’absolument rien n’a changé. C’était abusé, rien, mais vraiment rien, comme si on était toujours à l’été 2014 et qu’on sortait tout juste du bac. Pas comme si on avait tous pris des chemins différents, l’un en médecine, l’autre en prépa, l’une au Canada, l’autre en Turquie… Bref, c’était le soir de la nostalgie avec comme slogan “Some things never change”.

    Je me sentais un peu miteux et seul ces derniers jours avec la mort de notre petit oiseau et mon frère qui était dans une autre ville pour préparer ses oraux (il est revenu et va rester avec nous une semaine… avant de s’envoler à Paris pour vingt jours), mais cette rencontre avec mes amis m’a revigoré et m’a rappelé à quel point j’étais exceptionnel. Pas étonnant que j’aie autant de succès.

    Mais j’ai quand même fait tomber un cornet de glace à McDo, trop distrait par un truc (non je déconne, une fille), le truc qui te piétine ta fierté. xD

    J’ai entamé une campagne M-Mesque pour convaincre mon père d’aller à Paris en août. Mais ce n’est pas ce que vous croyez, j’aime bien la capitale mais si je veux autant y aller c’est pour rencontrer mon amour.
    Ça a peu de chance de réussir mais, espérons.

  39. Artemis - Regret your helplessness, and feel true despair.

    Et sinon pour rebondir sur le dernier commentaire de Hony dans le post précédent…

    Je suis totalement d’accord, ce n’est absolument pas “moins fun” d’être sobre. Loin de là. Bon je n’ai jamais été bourré mais vu comment les alcooliques en herbe ont l’air stupides ils doivent bien s’amuser dans leur petite coquille, mais quitter partiellement sa conscience n’a jamais été une condition à l’amusement.

    En fait, l’alcool c’est pour les faibles et les complexés. En soirée la musique est beaucoup trop forte, tu ne peux pas dialoguer normalement, donc tu n’as pas grand chose à faire en fait. Ceux qui ne veulent pas s’asseoir à un coin comme des cons et se dire “j’y vais ? j’y vais pas, j’y vais ? j’y vais pas” préfèrent se bourrer la gueule pour être quelqu’un d’autre et se déchaîner bien comme il faut, quitte à avoir une haleine de porc, potentiellement vomir, choper une migraine ou même avoir un trou noir et totalement oublier ce qu’ils ont fait la veille, tout en dégradant leur santé. C’est un sacrifice que je ne suis pas prêt de faire. Autant rester sagement assis quand je ne suis pas en train de déchaîner la piste ou faire un numéro de séduction, quitte à avoir l’air idiot… Non en fait ça peut être utile de s’asseoir et regarder aux alentours, un eye contact et un sourire avec une bombe qui passe par là peuvent te dénicher ta prochaine danse, et tout en sobriété s’il vous plaît.

    Un peu comme la cigarette en fait. Quand tu y réfléchis, c’est cool de fumer, ça fait “bad boy”, après la plupart des fumeurs ont surtout l’air d’idiots et de têtes à claques mais bon, des gens comme moi auraient l’air extrêmement classes avec une cigarette à la main. Sauf qu’à côté il y a l’odeur, tes lèvres qui virent au violet, tes ongles qui virent au jaune, tes dents qui se dégradent, et le risque d’une belle tumeur au poumon…. Non, même sans la tumeur, tes poumons deviennent nécrosés, ta respiration un peu plus difficile à chaque fois (avec un emphysème dans le pire des cas) et tu réduis donc considérablement ton espérance de vie. Est-il judicieux de sacrifier tous ces attributs pour… avoir l’air cool ?

  40. Sakhina- s'enfui dans le monde imaginaire pour échapper à la vie réelle

    Gilgamesh tu as de la chance d’avoir des amis avec qui rien à changer 🙂
    J’en ais une que je connais depuis la primaire, on se voit qu’un fois par ans mais a chaque fois on à l’impression de s’être jamais quitté et c’est juste super 🙂

    Pour l’alcool je suis d’accord avec toi , je bois très peu et je suis pourtant pas la dernière à faire la folle 😉
    Mais il y a une seule choses de bien c’est que ça peut rapprocher un peu les gens, boir l’apero est des fois une excuse pour resté un peu plus 😉
    après c’est aussi dans la culture

    Mais boire pour boire ou pour oublier c’est totalement débile ^^

  41. Lizette ?

    Artemis tu as de la chance d’avoir des amis comme ceux la:)

    Ton frere doit te manquer…
    Je ne sais pas comment tu fais…
    Ma soeur et moi sommes tres proches, on a jamais ete separees plus de quelques jours…Mais cet ete on va pas se voir pendant plus de quinze jours! Elle va beaucoup me manquer….

    Par rapport a l’alcool, je trouve ça idiot de boire pour boire. Je pense pas que etre bourré soit amusant.
    Apres, dans les repas important, dans certaines fetes, une flute de champagne ou un verre de vin se retrouve souvent dans nos gosiers.
    C’est aussi une culture^^

    Je suis d’accord sur le tabac…Fumer pour se donner un air ça fait juste pitié. Je supporte pas la fumee des cigarettes.
    D’ailleurs, un jour d’ete, j’avais accompagne mon grand pere a un repas organise par sa chorale. (J’avais fais des chaussons aux poireaux et au chevre, trop bon). On etait dehors, on venait de manger le dessert, tour du cafe. Je discute avec mes voisins, je sens l’odeur du tabac. Je me tourne vers la gauche, ma voisine fumait a table, sans gene. Elle me regarde et me demande “Ca ne vous gene pas que je fume?”. Contente qu’elle le demande, je lui souri et lui dit que si, ça me derange. Elle me regarde sourit et continues a fumer. Je la regarde avec des gros yeux. Elle me repond “tant pis pour vous”. J’etais estomaquée. Quel culot! J’ai ete obligee de me deplacer!
    Je ne dis pas que tous les fumeurs sont comme ça hein c’est juste une anecdote. Mais d’autres histoires dans le meme genre me sont arrivees.

  42. Lizette ?

    Hey:)

    Je suis en train de rererere…lire le tome 10 de TD, j’en suis au chapitre qui s’intitule “Robin ou comment l’histoire du concombre prit tout sons sens”… Je pense a vous les timbrés du cucurbitacé!

  43. Artemis - Regret your helplessness, and feel true despair.

    J’adore les chaussons.

    Ta voisine est une slevir (c’est une insulte dans le langage des dragons xD), si elle comptait fumer de toute façon pourquoi poser la question ?

  44. Lizette ?

    Artemis: moi aussi c’est trop bon><

    Je crois qu'en partant j'avais marmone "soupilute" pour pas que les autres comprennent… Mais je retiendrai le "slevir " pour plus tard…

    Je me suis posee la meme question.

  45. Elementix

    Presque 1 mois (voire plus) que je ne suis pas passé sur le blog! A chaque fois, je me dis que je vais lire les commentaires mais quand je vois le nombre qu’il y a, je renonce! *MODE J’AI LA FLEMME*

    Moi aussi, on devrait me supprimer l’ordi des fois pour que je fasse autre chose. Je ne peux pas rester une journée sans internet, c’est dire si je suis dépendant!

    En tout cas, BONNE VACANCES à ceux qui le sont déjà et OF WITH YOUR HEAD pour les autres! =P

    HACA, Taraddicts! Et buvez du thé cet été!

  46. Sarah

    Les gens qui font n’importe quoi quand ils ont bu, c’est juste insupportable.

  47. Sakhina- s'enfui dans le monde imaginaire pour échapper à la vie réelle

    Coucou elementix et sarah 🙂

    Les gens qui font n’importe quoi quand ils ont bu ça passe encore mais ceux qui deviennent violent….

  48. Evangeline

    Haaaaaaa ça parle alcool!
    J’aimais pas boire pour boire, avant.
    Puis la prépa a tout changé.
    Je m’y suis mise. Ma hantise était d’être bourrée puis, il y a deux semaines, je suis passée outre. L’alcool en petites doses, quand on est pompette, rend léger, guilleret, puis il permet de s’ouvrir aux autres, on parle à plus de monde, on ose des trucs, ce qui m’a donné des soirées riches. Et géniales. (Booon l’alcool m’a aussi fait péter des câbles, du style fontaine larmoyante, et ma classe s’est montrée merveilleuse).
    Mais il y a des limites. Se bourrer la gueule quand on est déjà bourré NON. Les crétins, c’est ceux qui deviennent violents.
    Aucun des mes potes de prépas, gars comme filles, même bourrés, ne deviennent pas violents.
    Booon hier, y en a qui a refait Tarzan xD
    On a eu peur mais deux mecs l’ont fait redescendre de son arbre.
    L’alcool sert aussi à oublier, comme on devient joyeux. Je n’ai pas bu, hier soir (trois gorgées de vin blanc tout au plus); boooon faut dire que j’avais un mal de crâne et j’étais pas d’humeur à ça.

  49. Sarah

    Oui bien-sur Sakhina, ceux qui sont violents sont les pires.
    Enfin après personnellement quand j’ai bu j’ai toujours conscience de ce que je fais et de ce que je dis x)

  50. Sarah

    Non,boire pour boire c’est nul.
    Et pour oublier… Y’a d’autres solutions beaucoup plus saines.

  51. Evangeline

    Sinoooooooon il y a un truc qui me soule X.X…
    Dans mon entourage, de plus en plus de gens PERSISTENT à croire que je suis en couple, etc.
    Ma sœur, ma mère, des amies… Mes grands-parents y ont même fait allusion il y a quelques mois.
    Etre coquette ne signifie pas être amoureuse ou en couple.
    Ca m’éneeeeeeerve!!!!!!
    C’est bête, mais les remarques m’agacent, à force.

    Sur ce, j’y vais.
    Mes amis-prépa m’ont insufflé beaucoup de courage et de détermination, hier, alors je vais écrire. Pour eux 🙂

    HACA <3

    Vous aussi, vous êtes géniaux 🙂

  52. Artemis - Regret your helplessness, and feel true despair.

    “Mon entourage pense que je suis en couple, et que j’ai donc une allure suffisamment belle pour faire croire que je plais à la gente masculine… comme ma vie est dure !”

    Je déconne, je connais ça aussi.
    Quand mon grand-oncle a été amputé de deux orteils et que je suis allé le voir sur son lit d’hôpital, il m’a demandé de lui présenter mon épouse.

  53. Pâte à tartiner-Taquapax

    J’aime beaucoup: j’ai participé à un cache-cache-lol sans être présente!

    Artémis: ton épouse? Tu as 18 ans, non?

    Ouah! Sinon, je sors (enfin) du conseil. Pas trop tôt, il n’y a rien eu de très nouveau.
    Je conserve ma mention, et ça ne me fait ni chaud ni froid.

  54. Robin la balboune !

    taquapax : ta mension ??? C est quoi cette réunion !!!!
    Oui slevir et une insulte dragonienne que je ne traduirais pas. Elle est dans le tome 5 de TD, je crois que c est Mal qui insulte la dragonne verte fille de la reine rouge ( je me souviens plus si c est Chantra ou Chanvi ) quend il apprend qu elle les a trahis et qu elle est sortie avec lui juste pour voler la clé

  55. Pâte à tartiner-Taquapax

    mention=félicitation, serna. C’était un conseil de classe comme un autre.

  56. Robin la balboune !

    pub !!!!!!

    FETE BLOGEST VENDREDI 3 JUILLET !!!!!!!!
    VENEZ NOMBREUX, L’ENTRÉE EST GRATUITE ET VOUS AUREZ PEUT ÊTRE LA CHANCE DE GAGNER LA MAGICBOLA* !!!!!
    NOURRITURE ET BOISSONS GRATUITES ET ABONDANTES !!!!!!!!
    VENEZ BIEN HABILLÉS, ET ACCOMPAGNÉS, VOUS ALLEZ ÊTRE OBSERVÉS, VOUS, LES CHANCEUX QUI ALLEZ VENIR !!!!!

    Magicbola : tombola magique. On met les noms des participants sur des papiers colorés dans un espace d’eau ou il y a une balboune qui chante. La balboune choisit le papier gagnant.

  57. Robin la balboune !

    taquapax ah ok
    J ai fait une erreur dans le post 181, c en est pas chantra, mais Santra

  58. Pâte à tartiner-Taquapax

    AAAAAAAAAAAAAAh!
    Je n’arrive plus à accéder à VIP 1! La vidéo est bloquée pour droit d’auteur!

    Euh… qui sera la balboune?

  59. T'yla elfe guerrière argentée

    Salutuuuut !!!! Serna : La Magicobola ? C’est quoi le lot gagnant ? Suspense ! Sinon ça y est je suis sur Facebook !

  60. Bonjour bonjour !

    Oui, je sais, après des semaines d’absence, j’ai honte mais ma vie a été assez mouvementée ces derniers temps. Et une fois qu’on perd l’habitude de fréquenter le blog on zappe de plus en plus… je ne vous fais pas de dessin.

    Par contre je peux vous faire un petit retour rapide (rapide ? vraiment ?) sur ces dernières semaines.

    Avec, notamment, la convention.

    Comment vous dire ? Ça a été des mois de travail. D’abord oser mêler mes cours à ma passion. Me dire “et pourquoi pas ?” alors que j’aurai pu me cantonner à quelque chose de plus simple, me demandant un investissement émotionnel moindre et moins de travail. Rejoindre un groupe autour d’un autre projet et laisser Tara, Sophie et les Taraddicts pour l’extra-scolaire uniquement.

    Mais non ! Le prof détaillait les conditions de l’affaire et mon cerveau entrait peu à peu en ébullition : “ça serait juste tellement merveilleux de faire quelque chose avec les Taraddicts !”

    Quelques jours plus tard 3 autres étudiantes, intéressées par mon ébauche de projet me rejoignaient, et on se lançait !
    Ou plus précisément on enchaînait les réunions et les rendez-vous avec le prof référent pour définir ce qu’on voulait, ce qu’il était possible de faire.

    Après avoir imaginé un hangar de 3000m carré reproduisant tous les climats d’AutreMonde proposant aux spectateurs un jeu de rôle géant qui aurait démarré quelques mois avant l’événement sur internet lors duquel chacun aurait choisit sa race, sa planète, ses pouvoirs avant de se balader dans une forêt d’arbres géants et bleus suivant une histoire inventée selon le principe de “l”histoire dont vous êtes le héro” mêlant tous les univers de Sophie.

    Et n’oubliant pas le buffet proposant des mets d’AutreMonde, les ateliers créatifs et l’arrivée de Sophie à dos de dragon…

    Bon ok ok, on n’avait pas envisagé le dragon.

    La complexité pour moi à ce niveau là : gérer mon imagination boostée par l’envie de faire plaisir à mes amis et à mon auteure favorite et travailler avec des personnes qui ne connaissent pas du tout cette auteure et l’univers de ses fans.

    Après être revenues à un format plus “réalisable” (compte tenu de notre budget qui s’élevait à zéro euro) on a pu vraiment commencer à courir après les partenaires et, surtout, les lieux.

    Parce qu’on se sent vite bête quand on approche de grosses maisons d’édition avec un projet qui sonne comme un rêve de gosse sans aucune précision concrète : “on voudrait faire ça, ça, ça et ça… mais on ne sait pas quand, ni comment, ni où et on n’a pas de budget – mais vous voulez nous soutenir hein ?”

    Au mois de janvier nous n’avions toujours pas de lieu, donc toujours pas de date. On sortait de nos partiels. On envoyait des tonnes de mails et personne ne nous répondait. Je passais mon temps à dormir pour fuir ce stress “et si j’avais vendu du rêve à mes amis, Sophie et Thomas pour finalement n’arriver à rien ?”.

    Je savais qu’on réussirait à proposer quelque chose. Mais au plus les lieux nous répondaient que leurs planning étaient complet pour la période qui nous intéressait au plus j’imaginais notre beau projet partir en lambeau.

    Et si nous n’avions qu’une petite salle de librairie de 25 mètres carré ?
    Et si on ne pouvait même pas projeter une seule vidéo ?

    Certes on finirait pas organiser un événement autour de Sophie et des Taraddicts mais si loin de l’idée initiale que c’en était très dérangeant.

    /Concrètement : le projet devait avoir lieu avant le mois de juin + il devait porter sur le livre.
    Nous ne voulions pas organiser une dédicace : Sophie en fait déjà plusieurs par an, les Taraddicts ont l’habitude de faire des heures de queue donc ça ne changerait rien aux autres rencontres et ça n’a qu’un intérêt très limité en terme de médiation – même si je suis personnellement persuadée que le système même d’une dédicace de Sophie pourrait être repensé pour être encore plus qu’une “dédicace de Sophie” (qui est déjà en soi “plus qu’une dédicace”) – et nous voulions présenter les productions de ses fans, l’existence même de notre communauté et, au passage, expliquer la chaîne du livre que j’ai découvert personnellement lors de mes cours cette année et qui mérite de sortir de l’ombre/

    Avec le recul je sais que si nous avions eu un tout petit espace repenser la formule aurait été nécessaire ce qui aurait conduit à un tout autre type d’événement.

    Pendant le mois de janvier je vivais cette éventualité comme un échec, cuisant et douloureux.

    Puis l’auberge de jeunesse près de chez moi nous a répondu. Seul rendez-vous obtenu nous nous y sommes rendues en tremblant, plus préparées que pour un examen oral.

    Le directeur s’est laissé convaincre très facilement et, alors que nous peinions encore à croire à la réalité de ce rendez-vous, il nous a fait visiter les lieux en nous parlant déjà des moyens techniques d’accrochage … un rêve éveillé.

    Soudain tout se relançait ! Tout était possible. De la place ? il y en avait plus que nous n’en avions rêvée ! Projeté des vidéos ? Ils avaient une salle dédiée ! Présenter un parcours ? Ils ont des murs réservés pour cela ! Négocier pendant des heures ? Les papiers étaient déjà signés et l’équipe du lieu aux petits soins pour nous !

    Hop, on a pu recontacter les maisons d’éditions, Byook et nos auteurs … nous avions un lieu et une date, deux même : samedi ET dimanche 30 et 31 mai, de quoi programmer un sacré paquet d’activités !

    Puis il y a eu une période un peu compliquée, grisées par l’avancée soudaine et efficace sur le projet, perturbées par différents problèmes personnels, épuisées par les révisions des partiels il y a des choses qui nous sont passées à côté. La communication en a pâti et toutes les idées que nous avions mises en place des mois plus tôt pour informer efficacement les potentiels visiteurs sont passées à la trappe, faute de temps, d’investissement et de compétence (car oui, la com est une discipline à part entière dont les bases sont difficiles à appréhender de façon autodidacte sans expérience).

    Et soudain, les partiels passés, il restait 3 semaines et un boulot de gestion monstrueux. Quelques nuits courtes, un stress toujours plus intense, des éditeurs qui ne répondaient pas, l’envie soudaine de partir à l’autre bout du monde élever des chèvres et des salades (ou de se noyer dans un paquet de bonbons et dans le chocolat) en priant pour que “qui sait ? Je vais peut-être me réveiller et réaliser que tout ça n’est qu’un mauvais rêve ?”.

    Finalement, après quelques tâches effectuées efficacement, mon stress est retombé une semaine avant l’événement. Comprenant que tout était déjà joué et que Sophie + Thomas + Les Taraddicts + un lieu sympa ne pouvait que donner un très bon week-end, me prendre plus la tête était inutile. Et si il y avait peu de monde ? Eh bien nous nous adapterions et nous laisserions les quelques visiteurs bénéficier d’un moment unique avec leurs auteurs préférés.

    Et je suis donc tombée malade !
    Vous savez la rechute de stress après une période de boulot intense, comme après le bac ou autre examen ? Ce truc qui vous cloue au lit pendant une semaine minimum parce que, sans vous en rendre compte, vous avez vraiment passé des semaines à dormir mal, à manger des bonbons et du chocolat et à demander à votre corps de fournir des efforts qu’il n’était pas/plus capable de fournir mais que, boosté par le stress (et parce qu’il sentait que ce n’était pas le moment de vous lâcher) il a fournit quand même.

    Donc, nous étions mardi soir à j-4 de la convention et je me traînais mollement dans mon lit, espérant qu’il s’agissait juste d’un mauvais moment, d’un mini coup de froid…
    Le jeudi a été une journée terrible, j’ai commencé une médication choc le vendredi et je suis arrivée le week-end de la convention sans voix.

    Non mais – vraiment sans voix.

    Le public était moindre qu’attendu initialement (ce que nous avions visé en février) et… heureusement ! Cela nous a permis de ne pas limiter l’accès aux activités et même de nous adapter à ce que les visiteurs voulaient. Malheureusement une partie des activités à été mise à la trappe mais on les garde au chaud pour une prochaine fois ^^

    Du côté de l’organisation c’était très instructif, une fois dans l’événement, de devoir s’adapter à la situation et d’y prendre du plaisir et c’était aussi plus détendu.

    J’ai vu pas mal de commentaires attestant de mon stress visible, généralement vous parlez du seul moment où j’ai un peu (beaucoup ?) perdu ma certitude de gérer la situation, à savoir la demi-heure précédant l’arrivée de Sophie où j’ai imaginé de nombreux scénarios catastrophe.

    Pour moi ces deux jours ont été géniaux. Déjà le projet sur lequel j’avais travaillé pendant des mois se déroulait concrètement sous mes yeux, je sentais que j’apprenais des tas de choses sur mon futur métier, j’étais entourée de gens que j’adore et qui, en prime, étaient aux petits soins pour moi, les gens avaient l’air de s’amuser, l’ambiance était bonne. Bref’ du bonheur.
    Mes parents sont venus et ça a été la cerise sur le gâteau.
    Et l’initiative de Sophie de faire une master-class a été la chantilly maison sur la cerise sur le gâteau.

    Mon corps m’a un peu lâché au moment du démontage de l’exposition et dès le lendemain la maladie a repris le dessus et j’ai été très affaiblie pendant plusieurs jours. Moi qui rêvais d’être à l’après-convention pour me sentir enfin en vacances !

    N’empêche que cette semaine qui a suivit, toute marquée de mon état de santé pas très glorieux qu’elle était, a été géniale ! Détente, rencontres, balades, … tout ça très bien accompagnée en prime (en prime ? Ou alors c’est ce fait là qui rendait toutes ces activités si plaisantes ^^).

    Pour revenir une dernière fois sur la convention je dirai que les deux meilleurs souvenirs que j’en ai sont : l’annonce du projet tel qu’il a été formulé à Sophie à mes collègues animateurs sur Fréquence au mois d’Octobre et lorsque j’ai amené cette même équipe découvrir l’auberge le 14 Février.
    L’événement en lui-même ne représente que 2 jours sur des mois de travail et se présente à ma mémoire auréolée d’une brume rêveuse.
    Merci à tous ceux qui ont fait le déplacement, vous n’imaginez pas à quel point c’est encourageant et gratifiant. Et, parce que j’ai aimé la tournure que la “cérémonie de clôture” a prise le dimanche soir : nous avons encore des tas de choses à faire et à vivre tous ensemble. Cette “rétrospective” n’avait pas pour but de clore un chapitre dans les larmes nostalgiques mais de s’enthousiasmer du nouveau qui commence !

    Après pour rentrer un peu plus dans le détail de mon expérience, je dirai que j’ai vécu des moments assez durs, presque violents psychologiquement, mais que le jeu en valait la chandelle. Je me suis retrouvée avec une équipe à demi-motivée (entendez par là que certaines de mes collègues, en dehors de nos réunions, se désintéressaient un peu du projet et laisser le temps filer), des promesses à tenir, des gens parfois très importants au téléphone, d’autres qui ne répondaient jamais …
    Je sais que si pour moi l’investissement était énorme, au contraire de mes collègues, cela se justifie par mon investissement sur le sujet tout court. J’avais un intérêt direct à ce que ce projet se réalise. La note ? Je n’y ai jamais songé. En revanche la volonté de voir enfin une convention Taraddicte sur 2 jours est un rêve que nous portons depuis 9 ans. Sophie m’avait attesté de son soutien dès le départ et des 4 étudiantes j’étais la seule qui serait affectée par la déception des auteurs (non pas que les autres en avaient par dessus la jambe mais… elles ne risquaient pas de croiser Sophie quelques mois plus tard en dédicace). Et chaque semaine sur Fréquence, avant même l’annonce de l’événement, des Taraddicts en parlaient et j’étais donc constamment dans le bain.

    Avec l’effet pervers de me mettre un sacré poids sur les épaules.

    Je n’ai pas apprécié de devoir faire la police au sein de mon groupe (et encore je n’ai pas à me plaindre, c’est la seconde plus motivée après moi qui a pris son courage à deux mains pour secouer nos collègues quand il le fallait), je n’ai pas apprécié de devoir repasser derrière certains boulots mal accomplis, de devoir corriger des mails sensés être simples et efficaces qui ressemblaient à des brouillons sans queue ni tête.

    Mais j’ai aimé entraîner des filles qui ne connaissaient rien à Sophie dans son univers, voir celle qui s’était le plus investi repartir avec une pelletée de nouveaux amis et de bons souvenirs, j’ai adoré le soutien et la motivation de tous mes amis Taraddicts qui se sont donnés pour le projet, acceptant de ne pas pouvoir en profiter seulement comme des spectateurs mais en m’aidant à la gestion et à la surveillance. Et en amont, acceptant de passer plusieurs heures avec moi à réfléchir à ce que nous allions proposer alors que rien ne les y obligeait.

    J’ai aimé concevoir, monter et profiter de ce projet. J’aime l’idée qu’ils nous servira de “guide” pour organiser les prochaines grandes rencontres. J’aime l’idée d’avoir appris des choses, d’avoir réalisé un vieux rêve et d’avoir apporté ma pierre à notre édifice de Taraddicts, notre “château vivant”.

    Bon, mais depuis je suis rentrée chez mes parents et j’ai commencé hier mon job d’été à la direction du service de communication, section web, de ma ville. C’est plutôt marrant parce que :
    1/ j’ai été chaudement recommandée par la directrice des affaires culturelle qui m’avait employée l’année dernière ce qui fait toujours du bien à l’égo.
    2/ c’est précisément un domaine que je ne maîtrise pas et qui me manque.
    3/ je me retrouve à bosser sur Mac, je vais faire la couverture photo et vidéo des spectacles pour enfants (programmés par mon ancienne boss) et m’occuper du montage – alors que j’ai passé l’année entourée de Clemagnata, Granono, Enyl et CédricquiressembleàCal qui font tous du montage et face à qui 1) je ne connais absolument rien à ce domaine 2) j’ai un peu intégré les principes de base et le jargon (comme quand on a des parents médecins, suivre les cours de svt sur le corps humain devient d’une évidence écrasante).

    Je suis plutôt contente d’être là, l’an dernier j’étais un peu mal à l’idée de devoir me lever alors que mes soeurs restaient tranquillement à la maison et de voir une partie de mes vacances me passer sous le nez. Là l’idée d’apprendre quelque chose me motive, j’ai un intérêt tout personnel (et non plus seulement “diplomatique” vis à vis des mes parents) à gagner un peu d’argent, c’est seulement 4 semaines et avec mon expérience de l’an dernier je sais que ça va passer vite et que je peux trouver un rythme appréciable pour profiter quand même de mon mois de juillet (véloooooo ! pisciiiiiiine !).

    Bon mais je débarque en plein dans un débat qui m’intéresse ^^
    Et je ne suis pas vraiment d’accord avec vous.
    Pour être précise je ne bois pas et ne fume pas et avais votre avis sur la question jusqu’à il y a quelques années. Comme je ne buvais pas je méprisais un peu (beaucoup) ceux qui prétendaient en avoir “besoin” pour s’amuser alors que, justement, moi je m’amusais très bien sans tous les aspects “négatifs” que vous avez cité.
    Sauf qu’entre temps j’ai appris que ces aspects négatifs n’étaient pas perçus comme tels par tout le monde. Certains adorent avoir des black out. Si ce n’étaient pas le cas ils feraient comme vous et moi ils ne boiraient pas.

    Contrairement à ce qu’on pense la plupart des gens qui aiment boire, voir beaucoup boire, lors des soirées sont tout à fait capables de passer de très bonnes soirées sans alcool.

    Je considère que c’est à chacun de choisir sa façon d’agir sur ces questions et je ne vois pas la logique à dénigrer ceux qui font le choix de boire. Certes les problèmes de santé existent (mais c’est aussi le cas pour le chocolat, le McDo, le ketchup… on peut difficilement blâmer ceux qui boivent ou fument de mettre leur santé en péril alors qu’on cède soi-même à d’autres tentations (pour ma part c’est le sucre)).

    L’alcool permet de vivre des expériences particulières. Vous ne les appréciez pas ou elles ne vous tentent pas, soit. Dans mon cas je n’apprécie pas le goût de l’alcool et ses effets me font un peu peur. Cela dit je respecte ceux à qui cela plaît et me voit mal leur faire une quelconque leçon sur le “comment s’amuser”. Oui certaines personnes en ont besoin pour passer une bonne soirée (même si je crois que c’est souvent une idée reçue de ceux qui ne boivent pas d’alcool) et si c’est véritablement le cas pourquoi les en empêcher ou les critiquer ? Ce n’est pas parce que je peux faire la folle sans alcool que c’est le cas de tout le monde. Certaines personnes ont bien du mal à lâcher prise sans cet élément.

    Après le “but” de l’alcool n’est pas systématiquement de lâcher prise. On peut boire de l’alcool par goût, par simple envie, etc… Se justifie-t-on à chaque fois qu’on se ressert en crème chantilly alors qu’on sait que ça risque de nous donner mal au ventre ? Non, on aime ça alors tant pis pour les effets secondaires. Pour l’alcool c’est pareil et vous faites bien de pointer la part de culture, et j’ajouterai même de tradition, que porte l’alcool.

    Après, évidemment, avec l’alcool et la cigarette il y a une notion de transgression. Là encore si on peut se placer au-dessus des autres pour estimer que cette raison ne vaut pas grand chose au regard de sa santé ou de son bien-être il en reste que pour certains se joue là une véritable question d’indépendance. Un goût du risque. D’autres se mettre aux sports extrêmes, d’autres deviennent végétariens.

    Pour la cigarette, là encore, si je ne fume pas et déplore les effets terrible qu’elle peut avoir sur la santé je ne m’estime pas apte à juger ceux qui font le choix de fumer, quelques soient leurs raisons. Nous aussi nous faisons des choses tous les jours pour avoir l’air cool. On s’habille parfois en oubliant les risques de tomber malade parce que cette jupe nous va trop bien, on met son casque et on écoute de la musique à fond alors qu’on se balade près des voitures alors qu’on sait qu’on prend le risque de se faire écraser (même si ça sera la voiture en tort) parce que ce casque nous va trop bien et parce qu’on aime la musique (même si un fumeur a commencé pour avoir l’air cool il continue parce que ça lui plaît).

    Bref’, pendant longtemps j’avais exactement le même discours que vous sur ces questions. Puis à fréquenter d’autres personnes (et non pas des non fumeurs / non buveurs avec lesquels je passais des heures à critiquer les habitudes toxiques et ridicules de ces “autres”), à m’interroger plus sur la question des libertés de chacun (pour moi il ne s’agit pas simplement de “laisser” les autres faire mais aussi d’accepter l’existence, la viabilité et la justification de leurs raisons, même si leurs arguments ne sont pas les miens, même s’ils ne poursuivent pas les mêmes buts que moi), et en regardant quelques reportages très bien posés sur la question j’ai réalisé que :
    1) J’avais beaucoup d’idées préconçues sur l’alcool et le tabac et donc sur leurs consommateurs
    2) Que c’était assez hautain d’estimer que ma façon de faire était la “mieux” sous prétexte qu’elle rentrait dans une logique de “santé et bien-être” qui, quelque part, n’est pas moins une mode et une façon de voir la vie que celle qui prônait l’alcool et le tabac comme source de vie et de bien-être.
    3) Ces deux éléments combinés faisaient de moi quelqu’un de fermé, qui n’est pas capable d’entendre que d’autres peuvent avoir une autre façon de voir le monde et c’était là une facette de moi que je n’appréciais guère et qui m’empêchais d’apprendre sur le monde qui m’entoure.

    En somme j’allais mourir en étant passée à côté d’un tas de choses mais persuadée d’avoir toujours eu raison. Pas très glorieux.

    D’où mon besoin de venir ajouter mon pavé dans la marre de ce débat. Pour mes amis buveurs, fumeurs, je ne pouvais pas simplement me taire ou hocher la tête. Je me doute bien que vous ne considérez pas tous les buveurs et tous les fumeurs dans des termes si péjoratifs mais comme c’est la partie très “caricaturale” que vous avez mis en avant j’en ai profité pour répondre.
    Quant à l’anecdote sur la fumeuse … plusieurs réactions me viennent. Déjà qu’elle a sciemment “joué” l’enquiquineuse (pour rester polie) ce qui n’est pas très malin mais ça ça la regarde. Que la majorité des fumeurs que je connais auraient eu tendance à éteindre immédiatement leur cigarette (ou seraient aller la terminer plus loin). Et aussi que “finalement” pourquoi devrait-elle éteindre sa cigarette pour toi ?

    Je suis végétarienne, je ne le dis jamais et m’en défend même mais c’est souvent très désagréable pour moi quand quelqu’un mange de la viande près de moi – mais si je le dis je vais passer pour une folle et même une enquiquineuse (toujours pour rester polie) – pourtant, quelle est la différence ? Si je te dis ça un jour, vas-tu cesser de manger ton steak pour ne pas m’embêter ? (Certes ça ne fait pas de fumée mais ça dégage une odeur assez forte et psychologiquement c’est assez dur pour moi de voir quelqu’un manger de la viande).

    Encore une fois il est admis aujourd’hui que la cigarette c’est mal, c’est embêtant, ça déglingue la santé, ça pue, c’est interdit dans les lieux publics, c’est le désespoir des parents, c’est l’apanage des ados délinquants et des artistes complètement barrés. Il y a 50 ans tout le monde fumait, c’était normal, c’était un facteur de sociabilité, c’était un moyen d’être accueillant, sympa, intellectuel, bref’ c’était dans l’ère du temps.

    Aujourd’hui c’est boire de la tisane, avoir des plantes vertes, acheter bio et local et faire du sport. Finalement on réalise que tout ça c’est un peu un effet de mode. Je peux difficilement reprocher à ceux qui fument ou boivent de faire ce qu’ils font pour avoir l’air cool alors que je réponds moi-même à des critères de “coolitude” (ça n’existe définitivement pas).

    Bon, je plante devant mon com depuis 10 minutes sans savoir quoi ajouter. Je pense que je vais m’arrêter là. J’en avais entamé ma rédaction au bureau puisque j’ai passé une bonne grosse demi-journée à me tourner les pouces (ça c’était avant qu’ils ne viennent me donner une mission pour la fin de la semaine + qu’ils ne m’apprennent à utiliser l’appareil photo/vidéo en me conseillant d’aller le tester toute seule dans les jours à venir). Je suis plutôt fatiguée.

    Ça me fait penser que mon état de santé n’est toujours pas glorieux, après une suspicion d’ulcère à l’estomac (je me serai donnée corps et âme pour cette convention, moi j’vous l’dis) qui est en cours de traitement j’ai mon dos qui me fait souffrir au point de me réveiller la nuit. pas drôle pas drôle de vieillir – mes tours à vélo quotidiens me détendent l’esprit mais me martèlent violemment les muscles du dos – sans parler de ma scelle pas confortable pour un sou.
    *Réalise que sa petite soeur est repartie sur Marseille pour la nuit et qu’elle n’aura pas de massage ce soir ni demain matin avant d’aller travailler T_T*

    En parlant de petites soeurs… *voit les Taraddicts s’arracher les cheveux devant son com qui n’en finit pas* ok ok, je dirai juste que je suis très proche de mes soeurs, je les adore, on s’entend très bien (enfin comme des soeurs quoi, on a des délires rien qu’à nous, on se chamaille, on se titille, on s’énerve parfois, on rigole souvent, on se raconte un peu tout, parfois trop rien) même si là je suis à Paris en rentrant en moyenne une semaine tous les deux mois et un mois et demi pour cet été, que la seconde est sur Strasbourg, la troisième sur Marseille mais elle rentre chaque week-end et la dernière est à la maison. On est loin, très loin de se voir ou de se contacter quotidiennement mais notre relation ne bouge pas, elle évolue doucement pour s’adapter mais on garde notre “unité disparate” et notre propension à faire des débats entre nous quatre.

    Ça me fait penser à vos élucubrations sur les amis et les amitiés qui ne bougent pas – c’est justement celles que j’adore ! Ces amitiés qui peuvent se passer de messages quotidiens, d’un entretien et qui survivent au temps. Après ces relations exigent parfois de s’adapter brusquement lorsque l’autre choisit de changer, de faire un grand ménage dans sa vie. C’est arrivé à un de mes amis du lycée. Pour prendre vraiment du plaisir à le voir je ne dois pas m’attendre aujourd’hui à retrouver mon amis d’antan. Il a changé, évolué, moi aussi. Ce qui n’a pas changé c’est la facilité avec laquelle on se parle, on délire. Mais les sujets ont changé, les avis aussi.

    Avec les Taraddicts il y a toujours eu cette possibilité de se voir peu, parfois juste une fois par an, et de garder un contact très particulier, très intime. Voir de disparaître pendant des années et de revenir accueillie par plein de nouvelles têtes et des bras anciens ravis de te retrouver.

    Sur ces belles paroles je suis moulue, comme un grain de poivre qui serait passé trois fois entre les lames du moulin (à poivre, si vous suivez) alors je vais aller me reposer un peu question de tenir les 3 derniers jours de la semaine =) – on se retrouve jeudi sur Fréquence Taraddicte, malheureusement je ne serais pas disponible le 3 au soir, je devrais travailler :s

    Bonne soirée à vous ! HACA

    *C’était le grand retour d’une Loéva heureuse mais un peu fatiguée, psychologiquement et physiquement*

  61. Scilla( zoe.witt ) qui vous aiiiiime??! Prof à la guilde des assassins mais, chut, c'est un secret.

    Salut!
    J’ai pas tout lu mais presque. Loéva, je me demanda parfois si tu es humaine, pour ércire tant de choses O.o
    Fin des cours aujourd’hui. OUIIIIIIIIIINNNNNNNN
    Sinon, j’ai vu que ça parlait des supers amis, moi j’en ai quatre. Ma plus vieille amie, N on se voit genre une fois par an mais à chaque fois c’est magique. Mon autre amie, M, est toujours à mes côtés et me soutient, et je fais la même chose pour elle. Les deux autres sont jumelles, L et C, et comme moi, elle sont folle-dingue. Et comme moi, même si elles ne sont arrivées qu’au tome trois pour L et au tome un pour C, elles adorent TD. Un jour, L avait faim et elle disait qu’elle avait mangé de neskwik ( je sais pas ce que c’est alors je sais pas non plus comment ça s’écrit ) périmé, alors elle s’est transformée en licorne arc-en-ciel, elle a mis sa main en forme de corne et elle a couru dans toute la cour en hurlant
    “JE SUIS UNE LICORNE ARC EN CIEL ET J’AIME LE SUCRE GLACE, LE CHOCOLAT ET LA VANILLE!!!!!!” Elle aurait pas fait plus d’effet en courant avec un slip sur la tête, tout le monde se retournait à son passage et la regardait avec des yeux écarquillés.

    Bon ben voilà, petit message à 11 h du soir, HACA tout le monde!!!!!!

  62. Lizette ?

    Hey:)

    Le grand retour de la reine des paves!

    Pour ce qui est de manger de la viande a cote d’une vegetarienne ça m’a toujours genee…Donc des fois je n’en mange pas quand je suis avec mon amie vegetarienne. Je respecte ses idees et la comprends tout a fait. Du coup, meme si je n’ai pas arrete la viande, je fais attention a leur elveage et leur provenance quand je le peux.
    Je sais pas si je suis claire je vais mettre ca sur le compte de la fatigue…

    En tout cas Loeva cette convention a ete un veritable bonheur! Tous tes efforts ont emplis de joie les taraddicts presents (et meme les non taraddicts)!
    Effectivement tu n’avais pas l’air bien mais tu etais tout de meme souriante et agreable. J’espere que ta sante va s’arranger! Courage:)

  63. Moineau-Aigle-Gloria

    salut les taraddicts, bon meme si je pense qu’a cette heure je suis totalement seule je me sens super contente et trop fière de moi alors j’écris quand meme. je viens de rentrer chez moi, je sort du bac de sciences YOUPI *danse de la victoire, meme si j’ai l’air d’une folle, (j’assume vous en faite pas)* et voila ca c’est fait, bon maintenant je continue a stresser a mort mais c’est pour l’oral, j’ai l’impression que j’arriverai jamais a parler normalement devant l’examinateur c’est horrible.
    sinon pour rentrer dans le débat fumeurs/buveurs, j’admet que ca peut déranger certaines personnes mais il faut pouvoir se mettre a leur place et avoir leur point de vue aussi pour essayer d’etre plus objectif, meme si personnellement je ne bois pas ni ne fume, j’essaye d’accepter, surtout que beaucoup de gens autour de moi fument. apres il y a les cas comme celui de la femme dont tu parlais lizette (si c’est bien toi qui en a parlé, suis plus sur :-p) c’est vrai que si c’est elle qui t’a demande si cela te derangeait, c’est vraiment nulle de voir comment elle reagit apres…
    donc voila, c’etait tout ce que j’avais a dire, je voulais surtout vous faire partager ma joie de voir arriver enfin les vacances (bientot, bientot, bientot, …)
    HACA tout le monde 🙂

  64. Sakhina- s'enfui dans le monde imaginaire pour échapper à la vie réelle

    Wahou loevat ça faisait longtemps! 🙂

    Dit donc la convention t’a exténué alors fait attention a toi !
    Apres pour l’alcool et la cigarette je suis plutot d’accord , surtout que ma mère m’a déjà raconter qu’elle préférer faire ses pauses avec les fumeurs car ils sont plus ouvert d’espri :p

    Lizette: je compte faire pareil que toi plus tard manger de la viande qui a été élevé dans de bonne condition 🙂 sauf que c’est pas pasque ya marqué viande française sur les produit qu’elle est vraiment française… pas facile ^^

    En tout cas je pense qu’il faut retenir qu’avoir l’esprit ouvert c’est important 🙂

  65. Lizette ?

    Sakhina: oui c’est un vrai probleme…l’avantage c’est qu’il y a un boucher pres de chez moi^^

  66. M-M ? Commando Concombre ? Que le Concombre soit avec vous, jeunes Tarawans ! ? Team TDN ?

    Bonjour ! 🙂

    Ah, ce commentaire de 2m de long m’indique que Loéva a du passer par là ! 😉
    (dis, tu mets combien de temps à les écrire tes mini-romans O Grande Impératrice des Pavés ?)

    D’ailleurs j’annonce que jeudi soir je serais là sur le tchat de Radio Concombre ! 🙂
    Vu que j’ai plein de réunions pour ma deuxième année en fin de semaine, je serais pas chez moi pour aller à mon entrainement (ouiiiiiin), mais du coup je serais seule à mon appart et j’irais sur le tchat 😉

    Personnellement, pour tout ce qui est de l’alcool, la cigarette, les régimes végétariens ou autres (et je ne sais pas de quoi d’autres vous avez discuté), je pratique la politique de “chacun fait ce qu’il veut”, et du moment que personne ne vient m’embêter et me jeter ses idéaux à la figure, on peut vivre ensemble sans avoir le même mode de vie pour autant.
    Après il y a des extrêmes, les personnes qui ont des comportements auto-destructeurs, là c’est plutôt très bien de mettre son nez dans les affaires des autres, il y a des gens qui ont besoin d’aide par rapport à ça, même s’ils sont parfois très jeunes :/

    *renifle*
    Bon, après 45 bonnes minutes de course à pieds en fait je sens pas très bon moi, alors je vais prendre ma douche, tchouuu ! ?

  67. T'yla elfe guerrière argentée

    Hey les gens ! Slurk le pavé de malade ! Bon je ne cache pas que je ne l’ai pas lu …. Sinon depuis ce matin la touche espace de mon IPad ne fonctionne qu’une fois sur 2 ça m’énerve . ATTENTION : UNE FÊTE BLOGGEST LE 3 POUR FÊTER LES VACANCES VENEZ NOMBREUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  68. M-M ? Commando Concombre ? Que le Concombre soit avec vous, jeunes Tarawans ! ? Team TDN ?

    Au fait !
    Je vous annonce que depuis dimanche je suis Championne de Triathlon Juniore de mon département ! 😉

    Oui je sais, une vraie star.
    Séance dédicace à venir …

  69. T'yla elfe guerrière argentée

    D’accord se sera quand votre dédicace madame la championne départementale ???

  70. M-M ? Commando Concombre ? Que le Concombre soit avec vous, jeunes Tarawans ! ? Team TDN ?

    T’yla : J’ai pas trop de temps là entre mes entraînements et les allers et retours que je dois faire parce que j’ai plein de réunions pour l’année prochaine en ce moment :/
    Pas trop de temps de passer en ce moment ni de suivre les actus du Blog :/
    Mais dès la fin du mois de juin, je pourrais passer et m’occuper de la promo/bourrage de crâne de dernière minute, et là personne ne pourra ne pas savoir qu’il y a une fête de prévue, crois moi ^^

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.