Blog et news de Sophie Audouin

5 septembre 2005

la petite souris

y’ a pas que la rentrée à évoquer, mais aussi les vacances. Sont pas si loin finalement ! Et c’était tellement super de buller au bord de l’eau ! A propos d’eau, je ne crois pas avoir évoqué une anecdote que je pourrais intituler "Diane et la petite…non…la minuscule…souris".

Nous avons loué un bateau sur le lac Powell aux Etats Unis. Un truc pour 12 personnes, pour nous 4. Y’avait même un toboggan, un barbecue et deux postes de commande, c’est dire ! Derrière nous, nous trainions un hors bord pour faire du ski nautique. Apparemment, le bonheur total. Enfin pour nous, parce que Diane n’aime pas toute profondeur dépassant les 50 centimètres de son bain. Dans l’eau, et spécialement dans celle d’un lac, fut il de 300 km de long, y’a des tas de bestioles qui zonzonnent et de machins qui bulbulent et Diane aimeraient bien qu’ils aillent bulbuler et zonzonner un peu plus loin. La première journée de navigation se passe bien. Nous nous amarrons à une plage avec 4 ancres enterrées dans le sable (d’ailleurs tellement bien plantées qu’on a faillit ne pas repartir), nous faisons du ski nautique (enfin, après que philippe ait un peu bousillé l’hélice du hors bord et que le gentil mécanicien nous l’ait remplacée), de la bouée, nous sautons du tobbogan (enfin surtout les filles, parce que moi, hein chuis trop vieille !) bref le bonheur. Puis la nuit arrive. Le monsieur du centre nautique nous avait bien prévenu d’amarrer notre bateau de façon à ce que les amarres plongent dans l’eau afin d’éviter que les souris et autres rongeurs ne montent à bord. C’est donc ce que nous avons fait. Mais nous n’avons bêtement pas pensé que le hors bord était attaché aux amarres et qu’il suffisait de monter sur le début de l’amarre, puis sur le hors bord, puis sur l’autre bout de l’amarre hors de l’eau et enfin sur le gros bateau. Nous étions donc en train de diner et nous moquions gentiment de Diane qui était soulagée qu’il n’y ait pas de moustiques, lorsqu’elle a dit "j’espère qu’il ne va pas y avoir de souris". J’ai rigolé et Philippe a dit "Y’a pas de souris ici". Et juste à ce moment là, comme dans un dessin de Tex Avery, paf ! J’ai vu une petite souris passer à fond la caisse. J’aurais du me taire pour ne pas inquiéter Diane, mais j’ai été tellement surprise que je me suis exclamée "oh ! une souris !".

Diane a poussé un glapissement et a remonté les pieds tellement vite que ça a juste laissé une trainée floue. Nous avons posé un piège à glu pour attraper la souris et la renvoyer dans le grand ouest américain. Seulement voilà, le piège a glu ne tue pas la souris. Il ne fait que la capturer. Et Diane, qui ne savait pas au juste ce qui se passait dans le grand salon, a entendu toute la nuit la souris qui se déplacait avec le piège à glu. Hop ! hop ! hop ! comme un marsupilami miniature. Terrorisée (on sait pas très bien pourquoi, hein, à moins que la souris soit vraiment bigleuse et ne la prenne pour une graine géante, elle ne risquait pas grand chose !), elle a lu jusqu’au matin attendant que les rayons du jour la délivrent de son martyr…et surtout que philippe et moi nous emergions. Nous avons donc débarrassé le bateau de la souris et pour la première fois de sa vie, Diane a réussi à trouver un truc qui lui faisait plus peur que les araignées ou les bebêtes qui piquent ! La souris sauteuse !

Maaaa vie
36 commentaires
  1. La pauvre ! Moi je la comprends : je n’aime pas trop les souris. Mais je n’aurais pas pu passer la nuit dans cette torture !!
    en tout cas ça devait être super sympa sur le bateau !

  2. Ouh la, Amérique, bâteau! C’est pas à moi que ça arriverai. Pour les souris, j’ai pas peur mais le coup de la Souris Sauteuse Qui Fait des Bruits Bizarre Toute la Nuit…. Soit je serait devenue folle (ce qui, en soit, ne changerai pas de d’habitude) soit il y aurai eu de la souris noyée sous le ponton.

  3. Je suis comme Diane, anthomophobe, les insectes et les hêbêtes, je ne supporte pas! Une fois j’ai passé la nuit sur le canapé parce qu’il y avait une mythe sur ma lampe, que je ne pouvais pas chasser.
    On se moque bcp de moi et c’est très douloureux car je n’y peux rien, c une phobie sur laquelle je n’ai aucun contrôle.
    Par contre les souris et les rats, ça ne me dérange pas :).
    Dis à Diane qu’elle n’est pas seule et que je la comprends ;).

  4. Sophie Audouin-Mamikonian

    ah, une mite. Un mythe c’est un truc qui n’existe pas, une légende. Pendant une seconde, j’avoue que je suis passée dans la quatrième dimension. Je me suis demandée : Allons bon, elle a vu un mythe ? Mais quel mythe ? Un vampyr, une licorne ? lol ! gni, je passe ton message à Diane.

  5. XPLDR, oui une mite pardon. Moment d’égarement, en pleine dispute avec mon fiancé, j’ai pas fait attention.

  6. mais diane les souris, c’est pas méchant !!! moi je trouve sa mignon. par contre les araignée… BEUUURKKK je peu pas, et il y en a une énorme qui a traversé ma chambre avant hier, elle a fini écrasé sous une caisse puis je n’ai dormi qu’une heure de peur qu’il n’y en ai pas qu’une ! en attendant je lisait tara duncan pour la je ne sais combientième fois !

  7. Sa du etre dure pour Diane avec la petite souris. Moi je n’aime pas ces petits bibites mais j’en ai pas peur lol. Sa du etre amusant comme vacances.

  8. moi, pour passer lanuit, j’aurai fait de la souris grillée à la broche… ou plutot, j’aurais dormi!^^
    lesp etites bêtes me dérangent pas,c’est plutot mignon, non?

  9. Argh.
    Comme Violinou, j’ai rien contre les ch’tites souris, mais j’ai qu’à transformer l’histoire en remplaçant le rongeur par une hideuse araignée pour comprendre ce qu’a dû ressentir Diane ^^ Beurk beurk beurk, j’aime pas les araignées. (D’ailleurs, “hideuse araignée”, c’est pas un peu un pléonasme, ça ?) J’aime pas les insectes.

    Une fois, chez mes grands-parents, on en a vu un énorme. Je suis sûre que c’était une sorte de lucane mutante et/ou extra-terrestre. On était assis sur la terrasse par une douce soirée d’été, on papotait tranquilement… Quand on a entendu se rapprocher une sorte de vrombissement inquiétant, comme un bruit d’hélicoptère. On a levé les yeux. Devant la lampe, se dessinait la silhouette monstrueuse d’une sorte d’énoooorme scarabée (et qui volait super vite, le bougre). La copine de mon cousin a poussé un hurlement suraigu (le genre qu’on n’entend d’habitude que dans les films d’horreur, quand l’héroïne est coincée dans une pièce fermée, et qu’on voit l’ombre angoissante du tueur se découper sur le mur d’en face), en suppliant qu’on la tue (la bestiole, hein), vite, par pitié, avant que La Bête ne la tue, elle.
    Mais ma grand-mère, en grande protectrice des animaux (TOUS les animaux, même les trucs flippants que j’appelerais plutôt “sales bestioles”), s’y est fermement opposée. Résultat : toutes les filles/femmes debout, planquées derrière leurs compagnons mâles amusés. (ou, du moins, qui faisaient semblant de l’être. On le sait, un Homme ne doit avoir peur de rien. Tsss !)

    Devant tant de haine, la bête s’est finalement éloignée. (dégoûtée par notre accueil peu chaleureux, je suis sûre) On l’a jamais revue. Elle a dû retourner sur sa planète d’origine raconter à toutes ses petites -pardon, grosses- copines que les Terriens sont vraiment pas cool. (D’ailleurs, pour la peine, elles sont toutes en train de monter une horrible armée de scarabées géants pour prendre le contrôle de la Terre, un jour prochain)

    Gloups !

  10. Sophie Audouin-Mamikonian

    Nan, elle a pas pu remettre son rapport, c’est le truc que j’ai involontairement écrasé en marchant dessus alors qu’il venait de se poser (pour espionner c’est sûr !) près de la piscine. Ca a fait schcronch mais j’ai pas regardé d’assez près pour vérifier si des antennes extra terrestres sortaient de sa tête. La terre sauvée par la sandale sophienne ! Yeeeeesss !

  11. Cette été on dirais que les insectes ce sont passé le mots pour envahir ma maison! J’en trouve partout et de toute sorte je ne compte pas les criquets que mon frère garde dans sa chambre qui s’échape et qui atterise un peux partout dans la maison (c’est pour nourrire ces 8 lezards, il a aussi des souris). Aujourd’hui j’ai du les nourrire à cause que mon frère n’était pas la, ca sa veux dire une trentaine de criquets, une chance qu’il les avaient deja préparé dans des pots et j’ai juste eu a les verser dans les aquariums, ou elles ce sont fait devorée sans pitié! Qu’elle spectacle! j’avait le visuel et l’oditif!! J’espere que sa n’arrivera plus!

  12. toutes ces histoires d’insectes me font penser a mon appartement… On avait demenage car la residence etait envahie par des hordes de fourmis rouges, et noires, des cafards (y’en avait meme jusque dans la boite de cereales!), des bestioles plus ou moins grandes… Et ma mere, apres deux annees la ba, a fini par craque et elle a dit a mon pere que si on ne demenageait pas SUR LE CHAMPS,ben elle allait tout simplement demenager sans lui. Alors mon papa, tres ennerve lui aussi (plus par ma mere que par les cafards, mais bon), il a trouve un appartement tout nouveau ou il ne devait pas y avoir de bebetes… Et hier soir… ben ma mere s’est retrouvee nez a nez avec un (gros) cafard qui se demandait s’il allait s’installer dans le placard ou on met notre riz ou dans le panier a fruits…

    mais bon… Parcontre, j’aime bien les petites bebetes moi… Et c’est mignon les souris… non?

  13. mais oui Eris, je trouve cam ignon moi aussi!
    d’ailleurs, un gars en avait emmené une dans notre car scolaire une fois… personne n’a hurlé bizarrement… mais moi j’ai trouvé ca trop trop trop mignon! malheureusement, ce n’est pas chez moi qu’on risque d’en voir, avec nos 10 chats(et qqs)

  14. en parlant de chat, la mienne elle raffole de pitite bêbête !!! sa veut pa dire qu’elle leur fait des calins (non , ce né pa un chat fou a ce point !!!)mais quelle les avale ou pluto les deguste. dégeuelasse ia plin de truc qui craque et pour quon puisse admirer la snéne elle ouvre bien la gueule en bavant de tout les coté … si on a de la chance on a aussi droi au vomissage de pitites bestiole genre grillons fourmis sauterelle sur le parquet de la chambre !!!

  15. Pauvre Diane!! Je la comprends moi j’aime pas les serpents, araignées… mais souris nan j’ai jamais vu (bizare hein!a croire que je suis antisouris) Moi j’aurais pas réussi a tenir toute une nuit j’aurais suplier mes parents d’envoyer la bébete chez ses copines (c’est soit elle soit moi!)

  16. Evangeline

    SALUT TOUT LE MONDEEEEEEEEEEEEEEEEEE! ça fait super longtemps que je ne suis pas retournée sur le blog (privée d ‘ordi à cause de 2 mauvaises notes en math )

  17. Evangeline

    Ben y a personne !pour une fois que quand tous le monde est sur un ancien commentaire et que je ne me trompe pas , il y a personne !

  18. Omega

    Je reste aussi sur l’autre post, mais je viens aussi sur celui-là pour te faire plaisir ;D

  19. Omega

    Alors, quoi de neuf ?
    S’il te plaît, Yukie, je peux te faire une réclamation ?

  20. Omega

    Tu pourrais éviter d’utiliser trois points d’exclamation, d’interrogation ou de suspension à la fois et n’en utiliser qu’un ? Et aussi, laisser des espaces entre les virgules et les mots qui les suivent (qui les suivent hein, pas qui les précédent^^)

    Je ne veux pas te vexer ou autre ne t’inquiète pas, c’est juste que ça me gêne quand je lis…

    (tu n’es pas forcée d’accepter ;D)

  21. Esria Xay Draven

    *apparait, les cheveux noirs*
    *les yeux noirs*
    *debardeur en cuir*
    *jupe en cuir*
    *pieds nus*
    *pulvérise Arty de sa magie*

  22. Omega

    C’est gentil à toi Yukie, je t’adore 😀
    Xay, je suis aussi sur l’autre post 😛

  23. Omega

    Sophie n’aime pas qu’on aille sur les anciens posts et elle ne peut pas nous y suivre, donc…
    Mais moi, vu que j’ai un ordinateur ultra rapide, je viens sur les deux^^ 😉

  24. Yukie San, Chieuse Professionnelle (résultat garantie)

    Moi aussi je veut participer à la baston!
    (mais si c’est sur l’autre post,je sais pas pourquoi,mais mon ordi veut pas l’afficher.)

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.