Blog et news de Sophie Audouin

7 janvier 2008

La nouvelle année et moi

Pour une étrange raison, la nouvelle année commence par : prendre de bonnes résolutions. Et pourquoi pas en milieu d’année ? Ou en fin d’année, ou en quart d’année ? Parce que finalement, les bonnes résolutions, on peut en prendre tout le temps non ? Par exemple, il faudrait que je mollisse sur le chocolat ou c’est mon postérieur qui va mollir. Ben ça c’est une résolution que j’aurais du prendre il y a au moins cinq ans. Vu mon absolue gourmandise, il y a peu de chance que le fait d’être passée en 2008 y fasse quelque chose.

Autre résolution importante : Il faudrait aussi que j’arrête de stresser pour un oui ou pour un non. C’est tout de même dingue de s’angoisser comme ça. Exemple : Nous sortons du télépherique avec les filles et soudain le moniteur nous fait de grands signes et philippe qui nous suivait ne sort pas de la station. Moi, panique complète, je le vois déjà écrabouillé par le téléphérique, empalé sur un ski après avoir raté une marche, écrasé sur les rochers pour être passé entre le téléphérique et la plateforme (ce qui était tout de même totalement irrationnel vu qu’il doit y avoir cinq centimètre de vide entre les deux) alors qu’il s’était juste arrété pour aller aux toilettes…
Je vous jure, avoir de l’imagination ce n’est pas un don, c’est un cauchemar !!!

Autre exemple : Le téléphone sonne à 10H du soir, et c’est le numéro de Diane qui s’affiche. Moi tout de suite, le coeur à 2 000 pulsations minutes en train d’imaginer le pire…alors qu’elle voulait juste me faire un bisou avant de dormir…ou encore, le téléphone sonne, j’entends un bruit bizarre, comme quelqu’un qui murmure derrière sans parvenir à se faire entendre. Je reconnais le numéro de téléphone du père de philippe, je crois qu’il fait une crise cardiaque, je révolutionne toute la famille…et en fait il avait appuyé sur la touche du téléphone sans s’en rendre compte et cette truffe marmonne quand il lit ! C’était ce que j’entendais très faiblement. D’où ma panique.

En fait des exemples comme ça j’en ai des milliers. Et après on se demande pourquoi j’ai des problèmes de coeur et que je fais de la tachycardie ?

Je crois me souvenir que c’est Blaise Pascal qui dit que seul peut être heureux l’homme (d’accord ou la femme) qui ne vit que dans l’instant présent.
Donc, ma résolution pour cette année, sera celle-ci. CARPE DIEM :Profiter de l’instant présent. Et faire de chaque jour un moment heureux et si possible sans panique…
BONNE JOYEUSE ET MAGIQUE ANNEE 2008 A TOUS ET A TOUTES !

Maaaa vie
537 commentaires
  1. Süpö Mauvaise Herbe

    OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM Sophie!!

    Oui, je l’ai eu!! ^^

  2. Süpö Mauvaise Herbe

    Bon allait, je aprt maintenant que j’ai eu le 500 !!

  3. Salomé

    Je vous fait juste un petit coucou et de gros bisous car je vais bientôt partir (on est invité à manger).

    Alors, ça s’est bien passé la présentation de la DDO ? ^^

    A demain !

  4. Miss Lily The Retuuuuurn !!

    alo tout le monde !! vous allez tous bien ? merci Sophie ,Lala , Hony et tous les taraditcte qui m’ont répondue !
    hier j’ai été affreusement malade ! a 4 h du matin ,je me réveille … réveille en train de … vomir TT !!!( j’évite les détails ) mais le soir précédent j’étais en train de lire TD 4 ,je sais je suis en retard , (suis maitenant a la moitier du 5 )( je lis assez vite ) et j’avais tres mal au ventre et vu que j’étais fiévreuse et en plein délire , je mélanger les maux ( un mal, des maux , logique ! )de m’ont estomac avec les persos de TD!c’estais trop bizarre !pendant 4 h et 7 h j’ai vomie ( ne rigoler pas ! j’ai pas fermer les yeux pendant tous ce temps !et c’est atroce quand tu es délirante ! )tous mes entrailles ( enfien presque ! )je ne suis pas aller au collegue ( pas folle !)et je ne suis pas sortie de mon lit de tout la journée , j’ai eu des trous de mémoire ,je ne savais plus se que j’ai fait la demie-heure précedente ( dormir, lir TD ou ne rien faire en m’apitoiyien sur mon pauvre sort ! et par miracle ! aujourd’hui je suis en pleine forme !hier je tenais a peine sur mes jambes et la je pete la forme !!!!!!
    la question : suis-je normale ?

  5. Meuh ?

    “Serre-moi encore, serre-moi, jusqu’à étouffer de toi…”

    Ouais ! Une des meilleures d’après moi =P

  6. Morgana, la seule , l'unique qui va devenir reine des océans!!!!(Vive la petite sirène 2!=D)

    Coucou les Taraddicts que j’adore (même si je n’en connais même pas les ¾…) !!

    Ca va ??

    Ba moi aujourd’hui j’ai fait les soldes avec 2 copines….je suis crevée !!! On est resté 6 à la Part Dieu (Le centre commercial de Lyon) !!!

    Bon pour ceux qui sont intéressés (je ne pense pas qu’il y en a beaucoup mais bon….)

    Normalement, je devais me lever à 9h pour aller à 10h20 à la Part Dieu, mais chanceuse comme je suis, mon réveil n’a pas sonné…-_-‘, c’est une copine qui m’a réveillé en m’appelant, je me suis dit mais qui est le con qui m’appelle à cet heure ci (je n’avais pas regarder l’heure….) et là je vois que c’est Laure, je me dit mais pourquoi elle m’appelle maintenant, et elle marque (c’était un SMS) : *il y a des gens qui dorment chez toi ?? C’est pour savoir si je sonne ou pas !*
    Alors moi je me dit :* Là, c’est toi qui vient de me réveillé !!(oui je sais je parle souvent toute seule) parce que je n’avais toujours pas regarder l’heure…je tourne la tête et là je vois sur mon réveil : 9h30 !!! Et la je me sens très conne…donc je lui réponds en lui disant merci de m’avoir réveillé sinon je serais toujours dans mon lit à 10h20 !!
    Bref, on est arrivée à la Part dieu vers 10h30 et on a fait les magasins (je vous passe les détails).
    Arrivé 13h, moi j’avais super faim (je n’avais pas mangé le matin) donc on va au Macdo parce que j’avais reçu des réductions….mais ce fut une grosse erreur, il y avait une queue immense !!! Bon on dit à Laure (on était 3) de chercher une table pour manger alors que nous on part commander, dans la queue il y a un homme qui veut prendre notre commande avec son machin électronique…mais il nous a complètement embrouillé, donc en gros Rox a pris sa commande mais ni moi ni Laure….on arrive à la caisse, on prend nos commande à emporter puisque Laure n’avais pas trouvé de table, ils nous sert…on part trouvé une place pour manger dans le centre…on le trouve (pas très confortable…) et on commence à manger. Mais on remarque qu’il manque la moitié des choses : Des frites, les sauces (et on les avait bien demandé !!), les pailles (on a du boire notre boisson à la rache), une bouteille d’eau et les cuillères pour notre Sundae…on les a mangé un peu n’importe comment, on en avait plein les doigts et il n’ya pas non plus de serviettes !!! Donc on s’est dit qu’il fallait trouver des toilettes, on les trouve mais elles étaient payantes donc on abandonne, on essaye donc de trouver d’autres toilettes mais en faite on est revenu à notre point de départ , donc on s’est dit merde comment on va se laver les mains…surtout qu’elle était vraiment collants, on allait quand même pas continuez comme ça et là Laure fouille dans ses poches, et qu’est ce qu’elle trouve ?? Des mouchoirs !!! Donc après, on se lave les mains…et on continue les magasins.
    Apres on a retrouvé une autre copine à Glénat et on a essayé de trouver (enfin Laure et elle, moi et Rox on attendait devant l’entrée) un jeans pour Laure mais en vains, donc en gros on a attendit 40 minutes pour rien !!signe-que-je-ne-peux-pas-mettre-sinon-tout-le-reste-va-disparaître

    On est rentrée j’avais plus de pied, comme je dis mes pieds étaient partis à Hawaï !!!

    Donc voila, c’était ma petite vie……pas intéressante mais je le marque quand même !!!

  7. Morgana, la seule , l'unique qui va devenir reine des océans!!!!(Vive la petite sirène 2!=D)

    oui moi, j’en ai été sur, personne n’a lu mon long texte!!!!!!

    Mais ne vous en faite pas, j’ai l’habitude….

  8. Miss Lily The Retuuuuurn !!

    un truc pour sophie !
    non,les les vampires sont pas tous’regard de malade qui trouve que tu es appetisent !’
    d’ailleure je connais un qui… oups! laisser-faire…^^

  9. Miss Lily The Retuuuuurn !!

    eye !! je vien de découvrire un truc que tous le monde doit connetre mais bon !!!!!!:sur le site de TD, en haut , quand on voit quelque persos (moineau,tara,dragosh…)et bien il y a des éclaire qui bougenttttt et du feu qui sort de la gueule du dragon!!!!!! bon je sais que je vous énerve tous a dir des tas d’inepties… bouhhhhhhhhhh

  10. Meuh ?

    Waouh ! C’est vraiment mort ajourd’hui…

  11. **¤¤_Litchy_¤¤**

    ouais mais je pense qu’on est tous un peu crevés après cette semiane…

  12. Miss Lily The Retuuuuurn !!

    ? Meuh? je ne vois pas ou te veut en venir !comment sa c’et vraiment mort aujourd’hui?et merci pour le non cela fait plaisire TT( mais non jrigole ! )et Litchy ? je n’ai tres bien suivit … quecequeque: ouais mais je pense…?????désolé chuis un peu pas trop aux courant!

  13. Meuh ?

    Z’en ai maaaaaaaarreuuuh ! Pas d’inspiraaaaaaaatiOn !

  14. Meuh ?

    Bon, allez, je vais me coucher après cette discussion si active

    CiaO !

  15. Miss Lily The Retuuuuurn !!

    aloooooooooooooooooooo !!!!!! je suis revenus !
    ca m’énerve , il faut plein de temps a mon com de traverser l’atlantique et arriver en France !m’énerve ! – elle triture son tee-shirt-lol !
    je lisais tranquillement Tara Duncan 5,me déléquectant de chaque pages ( quecesquechui poetique moa !^^)et la je tombe sur la Merveilleuse déclaration de Robin( j’avais un vers d’eau )et je manque de m’étoufer !!!!!!!! d’habitude cela ma fait rien les scenes d’amour,mais la !je me suis demander si c’était pas un reve … Sophie , il y a des personnes de moins de 18 ans qui lisent tes livres !cela pourrait pertuber leur fragile organise !(j’ai le diplome de psy,je suis la plus réputer de Paris !histoir de savoir a qui vous vous adresser…lol^^)
    non je rigole ! j’ai trouvée ca tres originale ! pas comme les bouquins du type qui fait les hitoire genre :l’amour-impossible-qui-finis-bien-mal.
    comme d’hab tu écrit vraiment bien mais le seul reproche que je te fait :AXÉLERE!JVAIS MOURRIRE SI J’AI PAS LA PLANETE DES DRAGONS BIENTOT !!!!!LOL!mais je ne suis pas non plus innhumaine et je te laisse 2 MOIS AU GRAND MAXIMUM POUR FINIRE LE 6 ! ET PUIS POUR TOUS LES AUTRE ! SE QUI TE FAIT 10 MOIS POUR TOUT FINIRE ! NIARF NIARF (rire dément du méchant !)
    bon bha je vous laisse et Sophie je te fait confiance mais ma patience a des limite tous comme ma bontée , va et travaille !

  16. Miss Lily The Retuuuuurn !!

    juste comme sa … c’est du délire hein ! jveu pas me retrouver avec un proces moa !c’est du délire !

  17. Meuh ?

    Pffouuuu !

    Ca m’énèrve… J’suis insomniaque !

    J’ai dormi une seule heure avant d’avoir l’idée de venir sur ce blog…

    Enfin bref… Vais aller faire mon blog, moi…

  18. Sophie Audouin-Mamikonian

    ************************************************************************************************************
    lol Lili, je t’ai répondu sur mon nouveau post. Meuh, une seule heure ? Oooops, tu vas être fatiguée !
    OOOOOOOOOOOOOMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM les fans !

  19. Osi

    Avec toute cette paranoïa j’ai écrit une petite histoire qui est inspirée de moi et ma parnoïa. C’est un peu ce qui aurais pu m’arrivé avec ma paranoïa si ma concience n’avait pas était là pour me dire que là je devenais trop parano. Vive la paranoïa ! :

    Un regard

    La vie est la meilleure chose qu’il puisse arriver dans notre vie. Elle nous réserve des surprises, des bonnes comme des mauvaises. C’est ce qui la fait. La vie est faite d’imprévus, de moments difficiles. Nous les surmontons pour vivre. Nous vivons grâce à ça, car l’ennui ne doit pas exister. Si tout ce dont on rêve se réalise la vie n’a plus de goût. Il faut apprendre à surmonter les difficultés. Chacune de ces difficultés sont des leçons. La vie est une leçon infinie constituée de leçons. Une fois que l’on à comprit la leçon de la vie, on nage dans le bonheur quoi qu’il nous arrive. Je l’ai compris, et tout peut m’arriver, sauf perdre mon souffle, et je resterais heureuse.
    Pelant ma mandarine je m’égarais un peu plus dans mes pensées. La galerie était envahie par les passants qui se frayaient un chemin parmi les passants. Mon père, ma mère, et ma sœur assis sur le rebord pelaient eux aussi une mandarine. Je suivais leur conversation tout en regardant les passants.
    Ma mandarine pelée, je s’éparai les quartiers pour les mettre avec délicatesse un à un dans la bouche. Je ne sais pas pourquoi j’avais envie d’autant de délicatesse, mais plus tard je m’en félicitai.
    Je croisai le regard d’un passant. Il était déjà parti. Il était dans un groupe, certainement ses amis. Il devait avoir dix-sept ans. Je trouvais ses cheveux blonds bouclés un peu trop long, pourtant ça lui allait bien. Il était beau, mais quelque chose m’occupait mon esprit. Son regard. Il avait les yeux vert m’a-t-il semblé. Un froid parcourait mon dos. Je n’arrivais à déterminer qu’elle expression lançait son regard. De la surprise ? Non, il ne paraissait pas surprit, mais ce n’était pas non plus le contraire. Il m’avait l’air plutôt en colère, mais pourquoi ? Je sais que regarder les gens ne se fait pas, et croiser un regard c’est encore pire, mais ce n’est pas grave. Alors pourquoi était-il en colère ? Je n’ai pas fait exprès de croiser son regard. Si je suis fautive il est autant fautif que moi. Je n’y comprenais rien.
    Je réfléchis. On était samedi, on partait lundi matin. Il me restait donc dimanche pour le revoir et tenter de comprendre. Les garçons blonds aux cheveux bouclés qui ont environ dix-sept ans ne courent pas les rues et la ville est petite ! Je ne savais pas ce que je pourrais faire quand je le reverrais, mais je serais surement plus éclairée.
    Quand on sorti de la galerie je le cherchai discrètement. Je ne le voyais pas. S’il n’est pas là, c’est que je ne le vois pas. Il doit nous suivre.
    Chaque fois qu’on sortait je le cherchais. Je ne le voyais pas. Il nous suivait. Ou plutôt, il ME suivait.
    Lundi arriva, je ne l’avais toujours pas revu. Mais j’avais encore la possibilité de le revoir, car il allait me suivre jusqu’à chez moi. Pendant le trajet du retour je n’osais pas regarder dans le rétroviseur de la voiture, et encore moins me retournée. Il fallait que je fasse semblant de ne pas savoir qu’il me suivait. Il ne fallait même pas que je le laisse en douter. Je me tenais prête. J’avais sommeille, mais il ne fallait pas que je m’endorme. Malgré ma résistance le sommeille l’emporta. Heureusement il devait attendre un moment où je serais seule pour surgir. Le trajet se termina donc sans le grave événement. Certaines choses suspectes se déroulèrent, mais je me dis que ce n’étaient que des coïncidences, même si je savais que c’était un message de mon ravisseur. Que voulait-il me transmettre avec sa nuée d’oiseaux ? Que je réfléchisse. Pourquoi une nuée d’oiseaux ? Je pense qu’il faut me concentrée sur la nuée qui est étrange. Les oiseaux étant banals. La nuée est due au nombre, donc cela veut peut-être dire qu’il n’est pas tout seul. Sont message est donc qu’ILS me suivent.

    Je me rendis compte que j’avais froid, le chauffage devait ne pas tournait.
    Je le sentais tout prêt de moi, mais même chez moi je n’avais aucune idée de là où il était. Chaque geste que je faisais, quelque chose bougeait. Chaque bruit que j’émettais, j’entendais des voix. Je les sentais. J’étais même certaine qu’il suffisait de tendre le bras pour les toucher. Ils étaient invisibles.

    Un bruit de pas s’approchait. J’entendais l’eau couler de ma sœur qui se lavait, et mes parents discutaient. Mon cœur battait de plus en plus fort au fur et à mesure que les bruits approchaient. Je vivais la scène au ralenti comme avant un accident. J’étais pétrifiée. Ils arrivaient. Je ne pourrais me défendre, ils devaient avoir une force surnaturelle, et je ne pourrais m’échappée, ma chambre était une impasse. Je commençais à trembler, ils étaient maintenant très prés et j’allais les voir déboucher du couloir. Je na pouvais plus bouger, ils étaient trop prés pour que je puisse me cachée. Tous mes sens étaient en alerte, et en écoutant mieux je me rendis compte qu’il n’y avait qu’une personne qui approchait. Je ne pouvais pas me retourner car je savais que les autres étaient derrière moi. Ils m’avaient encerclée sans que je ne m’en rende compte.
    Quand je le vis, j’eu un couinement de surprise qui fut rapidement reprit par ma terreur. Il avait prit la forme de mon chien ! Ma pauvre chienne ! J’espère qu’il ne lui avait rien fait. La haine m’envahissait. Ma peur la chassa vite de mon esprit. Il s’approchait droit sur moi, il allait m’attaquer. J’eu un mouvement de recule, et moi et ma chaise basculèrent en arrière. Mon agresseur évita la chaise et continua son approche. Je ne pouvais plus reculer les autres étaient derrière moi. J’étais coincée entre mon meuble et mon lit. Comme il s’approchait de plus en plus j’essayais de le repousser à coup de jambes, mais la terreur empêchait à mon cerveau d’ordonner tout mouvement. Je criais à pleins poumons, espérant que mes parents arriveraient assez vite. Il approchait il allait me toucher, mon corps se convulsait. Mes parents arrivèrent. Quand mon père découvrit la scène il me demanda pourquoi je hurlais comme ça. J’étais toujours sous sa menace et mon père ne le voyait même pas, alors qu’il était devant ses yeux. Il ne voyait pas non plus les autres derrière moi. Je n’arrivais pas à sortir un son de ma bouche. Comme je ne parlais pas il m’incita de vite lui donner une explication. Je rassemblai ma force qui restait en moi et je balbutiai :
    – I-il v-veut m-me t-t-tuée !
    Mon père s’avança courageusement. Il enjamba mon assaillant. Il me donna une claque. Quand j’avais crié, ça en avait ameuté deux autres, qui c’étaient métamorphosés en mon père et ma mère. Il m’avait donné une claque pour faire comme si il était mon père, mais c’était une manière de démarrer la bataille. Ils voulaient se battre ! Ils allaient se battre ! Je m’acharnais sur eux, en essayant de faire le plus de dégâts. Je combattrais jusqu’à ma mort ! J’essayais surtout de mordre, car mes bras n’étaient pas assez musclés et que j’avais besoin de mes jambes pour tenir. Mais ils me métrisèrent très vite et je restais immobilisée. Je n’avais pas dis mon dernier mot et j’essayais de me débattre comme un poisson qui vient d’être pêché et qui ne reverra plus jamais la mer. J’essayais de me libérée de l’emprise. Je me débattis encore longtemps. La situation était figée. Je me débattais, ils me maintenaient. Je m’épuisais à me libérée. L’angoisse montait en moi quoi que je fasse ils me métrisaient. J’en pleurais de rage. Mes forces s’épuisaient j’allais lâcher. Mais il fallait que je tienne bon, même si le combat durait déjà depuis longtemps. Je ne sais pas combien de temps, mais c’était trop long. Je respirais avec peine, mais c’était ma vie qui était en jeu. Tenir bon ! Il faut tenir bon ! Jusqu’au bout de l’effort. Je sentais mes forces lâcher. Je m’écroulai haletante sur le sol.

    Quand je me réveillai, j’étais dans un hôpital. Je le reconnu avec les médecins et leurs patients qui défilaient dans le couloir. Il n’y avait pas de machine qui faisait « bip bip », et je sentais la totalité de mon corps. J’étais en pleine forme. Pendant mon inconscience les secours avaient du arriver pour me sauver de leurs griffes.
    Un médecin arriva. Il prit une chaise et vint s’asseoir à côté de moi. Il se présenta :
    – Bonjour, je suis monsieur Jaisone. Je vais m’occuper de toi.
    Pourquoi me parlait-il comme on le ferait à une petite fille de trois ans ? J’en avais onze de plus !
    Comme je ne lui renvoyais pas le bonjour il me redit :
    – Bon-jou-re, je su-is mon-si-eur Jai-so-ne. Je vais m’o-ccu-per de to-a. Tu vi-ens on va se pro-me-ner.
    Il me prit la main et m’aida à me relevée.
    On va se promené ? Mais pourquoi irait-on se promener ? C’est bizarre. Non ! J’ai compris ! Ce n’est pas un vrai médecin ! C’est lui ! Il a retrouvé ma trace et il veut m’enlever ! Il faut que je fasse quelque chose !
    Je libérai ma main de la sienne et m’enfuie en courant. Je débouchais dans le couloir. Il y avait plein de médecins en blouse blanche. Chaque médecin était accompagné de leurs patients. Ils n’avaient pas l’air bien. Certains avaient de drôles d’allures, il y en avait même un qui bavait. Je restais stupéfaite. On n’était pas dans un hôpital. On était dans leur repaire. Ils m’avaient enlevée comme ils les avaient enlevés, et voilà ce qu’ils en avaient fait. Ils allaient me rendre comme eux.
    Une main me toucha l’épaule. Surprise, je me retournais. Je dévisageais celui qui prétendait être Mr. Jaisone. Il me demanda de l’attendre pour la balade. Il me reprit la main et nous traversâmes le couloir. En se baladant on sera à l’extérieur, et je pourrais donc en profiter pour m’enfuir. Il fallait donc que je fasse semblant de me douter de rien.
    En déboucha dans un jardin où il y avait d’autres captifs chacun accompagné d’un garde. J’aurais du me douter que ça serait un jardin clôturé. Les murs devaient monter jusqu’à quatre mètre de haut, la seule issue était une grande porte protégée par quatre gardiens. On fit le tour du jardin puis il m’invita à s’asseoir sur un banc. Je coopérai, je m’assis. Il me parla de sa famille. Je ne cru rien de ce qu’il me raconta. Il essayait de m’attendrir avec ses enfants. Quand il me demanda de parler à mon tour de ma famille je lui répondis sèchement :
    – J’ai des parents, une sœur, et trois animaux.
    – Tu veux rentrez ? fit-il semblant de s’inquiéter.
    – Oui.
    – Je te raccompagne dans ta chambre.
    Ma chambre ? Moi je ne vis pas ici ! Je vis chez mes parents ! Hors de question que je rentre dans ce qu’il appelle ma chambre !
    – Non.
    – Non ? s’inquiéta-t-il
    – Je veux rentrer chez moi !
    – Mais c’est ici chez toi maintenant !
    Comme si j’allais aussi facilement me faire aussi facilement embobinée. Non c’est non ! Je ne vivrais pas ici en captivité !
    -Non ! Moi j’habite au 26 rue de la Colombe ! Ici ce n’est pas le 26 rue de la Colombe ! Ici ce n’est pas chez moi !
    – Mais maintenant tu n’habites plus au 26 rue de la Colombe, tu vis ici.
    Je sentais la tension monter, il fallait vite que je m’échappe avant que les choses ne s’aggravent.
    – Non !
    Sur ce dernier mot je m’enfuie en courant. Il me couru après.
    Aucune issue par le jardin, la porte n’étant pas envisageable. Il devait donc y en avoir une au bout du bâtiment. Je pénétrai dans le couloir à toute vitesse, pour qu’il ne me rattrape pas. Je slalomai entre les captifs et les ravisseurs, quand j’arrivai au bout du couloir il y avait bien une porte, mais elle était gardée, et je ne pouvais passer par là. Je fis demi-tour pour partir à la recherche d’une autre issue, mais je tombai nez à nez avec mon poursuivant. Il m’attrapa et je me débattis comme je l’avais fais au paravent. Je me débattais, il me maintenait.
    – Vite une injection ! Il faut lui faire une injection !
    Très vite un autre arriva une seringue à la main. Elle était pour moi. Je me débattis pour ne pas l’avoir mais il me tenait d’une poigne de fer. J’allais devenir comme les autres, je ne voulais pas. Trop tard l’autre enfonça la seringue dans mon bras.
    – Je crois que nous avons affaire à un grave cas de folie, il faut l’isolée.
    Tout devint noir. Je continuerais d’exister sans pourtant exister. Mon inconscience me fera oublier que je nage dans le bonheur.

  20. Kalgalen

    Ouais trop bien ! Malgrès les fautes, mais bon j’en fais aussi, alors…^^

  21. Marine13105

    alala ces grands pere tOus les même x ]
    ben bOnne année en retard a vOus sOphie et à tOus les jeunes à la recherche de magie (j’en fais partis x ])
    grOs bizOux à tOus
    Amicalement,
    Marine

  22. Manikaa

    voila j’ai été au ski et conclusion: 2 point de suture !!!ouaii…je me suis cassé la fugure et j’ai pris le ski derriere la tete !!!sa fait mal…..bisous j’ai des devoirs a faire
    ….pfff

  23. Kylia

    Coucou =)

    Ben Tàri, pourquoi on te harcèle?
    Aïe, pas cool manon =/ J’ai toujours haïs le ski!
    J’ai vraiment hâte d’être en vacances, mais surtout le 2 mars, je pars en Italie/Sicile ^__^

  24. Monkey-Peace

    C tRo LoNG StArtIcLe PoUr mA TiTEuH TétEuH!! AlOr gé pO LU!! DsL ooooooooOOooOOooOooOOOOoOoOooOo Mami ki kogne (eNcoRe tRé fAIbLeuH) Eh SaVO enCor Me GRatOuiLLéééé

  25. Estelle37

    a cloriane/cliquez ici/ :
    pour faire le sptits bonhome : ? ? ?
    je fais alt + 2 ou 1 (jappuie sr alt et ensuite sr 1 ou 2) et tu peux faire ca avc plin de chiffres comme

    alt+254 = ?
    alt+154 = Ü
    etc… il fo trouver toutes les combinaisons !! ^^ xd

    ? ? ? ? ? ? • ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ¶ § ? ? ? ? ? ? ? ? ( jen suis a alt 28 je crois… XD !!!j meclate)

  26. Flavie

    Alt 1 = ?
    Alt 2 = ?
    ” ” 3 = ?
    ” ” 4 = ?
    ” ” 5 = ?
    ” ” 6 = ?
    ” ” 7 = •
    ” ” 8 = ?
    ” ” 9 = ?
    ” 10 = ?
    ” 11 = ?
    ” 12 = ?
    ” 13 = ?
    ” 14 = ?
    ” 15 = ?
    ” 16 = ?
    ” 17 = ?
    ” 18 = ?
    ” 19 = ?
    ” 20 = ¶
    ” 21 = §
    ” 22 = ?
    ” 24 = ?
    ” 25 = ?
    ” 26 = ?
    ” 28 = ?
    ” 29 = ?
    ” 30 = ?
    ” 31 = ?
    ” 33 = !
    ” 34 = ”
    Alt35=#
    Alt36=$
    Alt37=%
    Alt38=&
    Alt39=’
    Alt40=(
    Alt41=)
    Alt42=*
    Alt43=+
    Alt44=,
    Alt45=-
    Alt46=.
    Alt47=/
    Alt48=0
    Alt49=1
    Alt50=2
    Alt51=3
    Alt52=4
    Alt53=5
    Alt54=6
    Alt55=7
    Alt56=8
    Alt57=9
    Alt58=:
    Alt59=;
    Alt60=
    Alt63=?
    Alt64=@
    Alt65=A
    Alt66=B
    Alt67=C
    Alt68=D
    Alt69=E
    Alt70=F
    Alt71=G
    Alt72=H
    Alt73=I
    Alt74=J
    Alt75=K
    Alt76=L
    Alt77=M
    Alt78=N
    Alt79=O
    Alt80=P
    Alt81=Q
    Alt82=R
    Alt83=S
    Alt84=T
    Alt85=U
    Alt86=V
    Alt87=W
    Alt88=X
    Alt89=Y
    Alt90=Z
    Alt91=[
    Alt92=\
    Alt93=]
    Alt94=^
    Alt95=_
    Alt96=`
    Alt97=a
    Alt98=b
    Alt99=c
    Alt100=d
    Alt101=e
    Alt102=f
    Alt103=g
    Alt104=h
    Alt105=i
    Alt106=j
    Alt107=k
    Alt108=l
    Alt109=m
    Alt110=n
    Alt111=o
    Alt112=p
    Alt113=q
    Alt114=r
    Alt115=s
    Alt116=t
    Alt117=u
    Alt118=v
    Alt119=w
    Alt120=x
    Alt121=y
    Alt122=z
    Alt123={
    Alt124=|
    Alt125=}
    Alt126=~
    Alt127=¦
    Alt128=Ç
    Alt129=ü
    Alt130=é
    Alt131=â
    Alt132=ä
    Alt133=à
    Alt134=å
    Alt135=ç
    Alt136=ê
    Alt137=ë
    Alt138=è
    Alt139=ï
    Alt140=î
    Alt141=ì
    Alt142=Ä

    Je crois que je t’ai battue ^^

  27. LoDream, (Surnommée Fraise des Bois par sa Chamallow ^^)

    Mouais…Sans panique avec des millions de fans??
    Mission quasiimpossible lol

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.