Blog et news de Sophie Audouin

10 février 2005

crises d’adolescents

Je viens de recevoir ‘vie de famille’. Oui, nous les vieux, nous recevons ce genre de journaux ! Où, je découvre avec une certaine satisfaction qu’une enquête révèle que 85% des ado s’entendent plutôt bien avec leurs parents. Que le dialogue est assez ouvert. Et, enfin, la phrase qui m’a tétanisée : que les décisions de piercing et de tatouages des ados sont les signes d’une volonté de se différencier des adultes qui s’habillent comme les ados !
Ouch, je viens d’acheter deux jeans taille basse. Le genre de truc que je m’étais d’ailleurs jurée de ne jamais acheter, parce que sur un manequin anorexique de trente kilos pour un mètre quatre vingt c’est sublime, mais que sur mes un mètre soixante deux et cinquante quatre, cinquante cinq, cinquante six (ça dépend des tablettes de chocolat !) kilos, ça me fait un peu ressembler au bonhomme Michelin. Donc, cet article m’indique que si je cède ? la mode de faire Djeune et que je m’habille en jean et petit top, mes filles vont se faire tatouer et piercinger ?
O’scours !
Je fonce tout de suite chez le vendeur et je vais m’acheter un jupon fleuri.
Mais qu’est ce que je raconte, j’ai horreur des jupons fleuris !
Je me replonge donc dans l’article, après avoir adressé des regards angoissés ? ma garde robe, lorsque je vois que les deux crises se superposent souvent. La crise de l’adolescence et la crise de la quarantaine. Et que lorsque les adultes se demandent ‘Qui suis-je, ou vais-je, Dieu existe t il, ma femme/mari m’aime t il toujours, la vache il faut que je fasse disparaitre ces bourrelets de graisse, avant que ce soit eux qui me fassent disparaitre et qu’est ce que je vais manger ce soir’, ben leur interrogation/souffrance se heurte ? celle des ados qui se demandent ‘Qui suis-je, ou vais-je, Dieu existe t il, machin ou machine m’aime t il/elle, est ce que ces saloperies de boutons vont disparaitre un jour, j’arrive plus ? rentrer dans mon jean, qu’est ce que maman/papa va faire ? manger ce soir ?’, ben les deux souffrances se téléscopent et alors bonjour les dégâts.
Je viens donc de trouver la solution ? ce problème. Je ne fais pas de crise de la quarantaine, en échange de quoi, mes filles ne font pas de crise d’adolescence.
Mmmmh, suis pas sûre que ça va marcher. Qui suis je ? Ou vais je…allez, c’est décidé, si mes filles se font tatouer, je brûle mes vêtements de Djeune.
Comment avez vous mis le feu ? votre appartement ? Ben voil? , je lisais un article sur les adolescents et…

Maaaa vie