Blog et news de Sophie Audouin

22 juin 2009

Comment dormez vous ?

– Comment dormez vous ?
C’est la question que m’a posé un monsieur lors d’un cocktail. Un peu étonnée, j’ai répondu spontanément (genre “chuis mariée mon p’tit gars, même pas besoin d’essayer”) :
-Avec mon mari.

Il m’a regardé (genre non mais quelle débile celle-là) et m’a dit :
– Oui, certes, mais vous vous endormez comment ? sur le côté, sur le ventre, sur le dos ?

Ben ça alors, je n’ai jamais fait attention. J’ai du donc réfléchir quelques secondes avant de lui répondre.

– Sur le ventre.

Il a hoché la tête, comme si je venais de lui révéler les secrets de la résurrection et a grimacé.

– Ah ah, a t il fini par dire, pas bon, vous êtes en défense.

Bien bien, supposant qu’il ne sous entendait pas que j’étais un éléphant, j’ai donc écarquillé les yeux, un peu déroutée et ai répété, tel un docile perroquet (ce qu’il attendait, bien sûr) :

– En défense ?

– Oui, vous voulez controler votre environnement par conséquent lorsque vous vous endormez, vous tournez le dos au danger et vous ramassez autour de vous-même. C’est une attitude de défense. Si vous dormiez sur le dos, les jambes et bras écartés afin d’approprier votre espace, cela signifierait que vous n’êtes pas en défense, mais vraiment détendue.

Hum, si je dormais comme ça, je prendrais toute la place dans le lit et je ne serais pas détendue du tout parce que Philippe ralerait très fort.

Mais bon, ayant compris que le monsieur en question était probablement psychiatre, ou un truc dans le genre, je me suis abstenue de fines plaisanteries, notamment sur ce à quoi sa position me faisait penser…niarf.

– Ah ah, ais je fait, sentant un début de fou-rire mettre quelques bulles dans mon cerveau, en m’imaginant avec philippe en train de faire les étoiles de mer dans le lit, et lorsqu’on dort sur le côté, qu’est ce que cela veut dire ?

– Qu’on veut revenir à l’état primal de foetus.

Mazette mazette. Voilà donc deux positions dans mon lit qui me sont dorénavant interdites.
Sur le dos bien, sur le ventre et le côté pas bien (c’est vraiment du grand n’importe quoi non ?)

Evidemment, ma voisine, qui ne perdait pas une miette de notre discussion a embrayé sur ce qui me mettait des bulles dans le cerveau en lui posant une innocente question sur la position idéale à prendre lors de…disons lorsqu’on est dans un lit à deux et qu’on ne dort pas. Et ce que cela signifie.

J’étais en train de boire un verre d’eau que j’ai failli recracher. Très sérieusement, le monsieur a répondu (non je ne mettrai pas son nom…) à la question, avec des termes super techniques.

J’ai cru que la dame allait prendre des notes dis donc. Elle était fascinée et jetait de temps en temps des petits regards vers son mari, qui à l’autre bout de la pièce, n’avait aucune idée de ce qui l’attendait, quelques heures plus tard…

A partir de ce moment là, j’ai totalement perdu le fil des autres conversations tant j’essayais de ne pas m’écrouler de rire. J’en ai encore mal au ventre.

Après cette dissertation/dissection, j’ai donc conclu la chose suivante : L’amour n’a pas besoin d’analyse, il se suffit à lui-même.

Et si jamais un jour je deviens dingue (d’accord, encore plus dingue qu’aujourd’hui) jamais je n’irai voir ce type ! looool !

HACA fans de Tara !

Maaaa vie
1628 commentaires
  1. Zilver tab al vin dom

    bon au fait une question tu fait parti de l’arbre

  2. JressembleaCal (dit jress)juste un mort dans un corps qui semble en vie

    zilver pour ton histoire tu vois moi j’étoferai un peu genre
    “Il était minuit dans la petite bourgade de St béryl et le calme régnait,seul un cri émergait des profondeur d la nuit,ce cri venait de moi.
    J’était en train de courir dans les champ lorsque sous le coup de la surprise j’ai trébuché sur une pierre et est commencer une douce chute vers le sol,alorsque je fermé les yeux attendant le moment fatidique ou mo corp toucherait lourdement le sol je rouvré ceux xi stupéfait de la longueur de la chute.
    Et c’est la que je l’ai compris.
    Je flottai,j’était la à dix metre du sol presque en vol.Ne comprenant pas ce qui m’arrivait je ne voyer q’une seule solution s’ouvrir à moi.
    Et je me mi à hurler de toutes mes forces, m’égosillant à plein poumons, mais personnene répondait à ces cri de désespoir,je tentais donc ce qui semblait imposible,je me concentrai.
    Je fut stupéfait mais néanmoins heureux que la concentration dont j’avais fait preuve puisse fonctionner et je me retrouver de nouveau sur le sol avec cette conviction “je suis un sorcelier”
    Ne me faisant gueurre à cette décision je décidai donc de fuir,loi,trés loin la magie était bien trop dangereuse.
    Rentrant donc chez m sans un bruit je subtiliser la voiture de mon père et malgré mon jeune age pris celle-ci et je fuis.

  3. Miu miu "Les grandes personnes ne sont que des enfants déguisés. ) Vie ta vie , au jour le jour , souri tant que tu le peux soit heureux.

    re ,tout le monde c’ètai une soirèe magnifique magique formidable vien de rentrer euh ya qu’elle qu’un par ce que je vient de vous trouver^^

Poste un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.