Blog et news de Sophie Audouin

28 juin 2009

Comic-Con et Japan Expo

Non, ce titre ne signifie pas qu’il y aura des comiques cons à la Japan Expo.

Je le signale parce que je sais qu’il y a bien un petit malin qui fera la reflexion…niarf !

Il signifie que le Comic-Con, très célébre salon de la bande dessinée aux Etats-Unis, vient de débarquer chez nous, à l’intérieur de la Japan Expo.

Va y avoir plein de dessinateurs du monde entier (enfin…surtout japonais hein !) et plein de gens déguisés (ça va déchirer !). Je suis invitée cette année (waaah, honneur honneur) afin de représenter dignement la Fantasy Française, namého, on fait aussi bien que les autres hein ! Cocoric…hrrrrm, calmons nous.

Voici donc le programme du Dimanche 5 Juillet où je vais passer toute la journée avec vous mes supertoptaraddictsdelamortquitue !

11h00 – 12h00 : conférence publique

12h00 – 14h00 : temps libre et repas en salle invités (la vache, va falloir que je révise mon japonais, moi, à part Sayonara et Domo arrigato, ben je ne sais pas dire grand chose ! Je vais m’entrainer à faire des galipettes…hum, non ce n’est pas la même chose…des courbettes plutôt, histoire de ne pas me retrouver avec le dos bloqué !)

14h00 – 15h30 : dédicaces en salle de dédicace 1

15h30 – 16h30 : pause (m’enfin, vous connaissant, la pause va sauter, ça c’est sûr !)

16h30 – 18h30 : dédicaces en salle de dédicace 2

19h00 : fermeture du festival

Voilà voilà. Pour ceux qui n’auront pas tout suivi, c’est au Parc des Expositions à Villepinte, près de Paris. L’année dernière, dimanche, ils avaient eu 50 000 personnes, grâce aux taraddicts, ils vont exploser ce chiffre loool !

En attendant de vous voir, un petit cadeau, pour ceux qui habitent trop loin pour venir, voici…tadaaaaam…la première page de Tara Duncan et l’Invasion Fantôme, que vous avez pu entendre en lecture :

Prologue, Chapitre 1, le début quoi : L’attente, ou l’éternité, on peut dire ce qu’on veut, c’est super long.

Les fantômes attendaient.

Après tout, ils avaient l’éternité devant eux.

Beaucoup d’entre eux étaient humains, d’autres non, tous s’étaient retrouvés dans l’OutreMonde, là où allaient les âmes des sortceliers morts. Ceux qui savent lier les sorts. Les magiciens quoi.

Les humains rassuraient les autres. Ils savaient que leur race avait une énorme qualité.

Elle faisait des conn…des erreurs.

Elle jouait avec la magie, sans bien la comprendre, sans tout à fait la maitriser.

Sorts ratés, potions mortelles, monstres trop gourmands.

Oui, si quelqu’un mettait un énorme interrupteur avec marqué dessus « attention, fin du monde ne pas toucher », vous pouvez être sûr qu’un humain le baisserait rien que pour voir ce qui allait se passer.

Parmi les fantômes, ceux qui avaient terminé leur vie en s’exclamant « tiens, je n’ai pas encore essayé ç… » le disaient aux autres.

« Un jour, une brèche s’ouvrira, quelqu’un, quelque part, commettra une erreur. Et nous pourrons rentrer chez nous. »

Car c’était cela. Une faim dévorante. De retrouver un corps. Des sensations, des émotions. Des odeurs, des goûts.

Alors ils attendaient. Impatients, fébriles.

Voraces.

Et enfin, le jour vint.

Ils étaient prêts.

HACA fans de Tara !

Maaaa vie