Blog et news de Sophie Audouin

21 mars 2012

Vos histoires d’amour et le monstrueux meurtrier

Wow les taraddicts, angeaddicts indianaddicts et claraddicts (ouf ) je reçois des tas de messages sur Fb ou sur mon mail me demandant des conseils sur vos histoires d’amour parce que mon histoire d’amour avec Philippe vous inspire.

Ben ça fait trente ans qu’on s’aime, donc j’admets que c’est une sorte de record. Pas de lassitude, pas de mépris, pas d’ennui. Philippe me fait toujours autant rire, j’adore son sens de l’humour, il m’éblouit par son intelligence et je lutte très fort pour que son tour de taille ne dépasse pas son QI…niarf. Donc il reste le mignon garçon que j’ai épousé.

En revanche, en ce qui vous concerne, du moins les mails que je reçois, je vois peu de rire (hé, le rire est la première arme de la conquête amoureuse !), pas mal de passion et surtout beaucoup de souffrance. Wow, si un garçon ou une fille vous aime mais vous fait souffrir, il y a un truc qui ne colle pas. Ceux qu’on aime et qui vous aiment ne vous font pas souffrir. Que l’on s’adapte aux petites manies de l’autre est une chose. Que celui-ci ou celle-ci soit insupportable ou désagréable en est une autre.

Ca, j’avoue que je ne comprends pas. Imaginons que je tombe amoureuse, là, aujourd’hui. D’un super beau garçon (c’est souvent ainsi que vous me décrivez vos petits amis les taraddicts filles lol) intelligent, sensible, qui me séduise, mais finalement, me fasse souffrir parce que notre relation n’était pas ce qu’il attendait. Trop compliquée, trop intense, trop intrusive dans sa vie par exemple.

Ben je m’en vais hein. Mais alors tout de suite de chez tout de suite, sans même réfléchir un quart de seconde ! Je ne suis pas faite pour souffrir. C’est la raison pour laquelle je ne comprends pas les gens qui restent avec d’autres gens qui ne sont clairement pas faits pour eux et s’engagent, font des enfants et ensuite, des années de souffrance plus tard, larguent tout parce qu’ils n’en peuvent plus.
Je vois cela tous les jours, au travers de ce que vous m’écrivez mais aussi au travers de ce que vit mon entourage. Et là, ce sont vous les enfants, qui payez les pots cassés. Exactement comme pour mon père et ma mère (bon cela dit, elle s’est vite rendue compte que ça n’allait pas le faire et l’a quitté au bout de six mois…). Je ne sais pas très bien si c’est la raison pour laquelle je suis aussi dingue, mais à mon avis, cela a du y contribuer quelque peu.

Bref, tout ça pour vous dire que le but d’un couple c’est d’être heureux ensemble !

Bon, c’était la minute de sagesse de tatie Sophie.

Je voulais aussi vous dire que j’ai reçu vos mails à propos de ce malade qui a tué les soldats et les enfants. Vous avez été très touchés par ce qui s’est passé et moi aussi. Hélas, la barbarie, associée à la haine et l’ignorance, sans oublier l’extrémisme religieux, la pire horreur qui soit sur cette pauvre planète, tout cela a provoqué cette tragédie. Merci d’avoir partagé vos sentiments avec moi, j’espère vous avoir un peu épaulés dans cette épreuve, notamment ceux d’entre vous les taraddicts qui habitent dans cette région.

Je vous aime.

Maaaa vie
2211 commentaires
  1. Coucou Loéva !
    Tu vas refaire une bannière ? ^^
    Là, je n’ai pas d’idée. Peut-être “Loup, loup y es-tu ?” ^^

  2. Ttt ttt Hony – j’en attend plus ! ;p

    Où alors en prenant les thèmes d’Indiana …

    “Le Temps sera-t-il plus fort que le Clan ?”

  3. Ben tu sais, après “Taraddicts un jour ! Taraddicts toujours !”, c’est difficile de trouver un meilleur slogan (de toilette). ^^

    Dans un style publicitaire, peut-être ?

  4. Ou alors, “Indiana Teller revient tout à l’heure”.

  5. Du type “Indiana tous les jours – de la joie pour toujours !”

    J’avais vu ça au musée de la banane en Martinique (mais ça ne parlait pas d’Indiana bien entendu)

    Bon, loin de moi l’envie de vous quitter mais mon moniteur d’auto-école va se demander où je suis passée si je ne pars pas maintenant alors bisous tout le monde et à plus tard 🙂

    Et puis, lâchez vous sur les propositions taraddicts et indianaddicts passant par là – c’est comme ça que de belles idées surgissent parfois 😉

    Bisous !

  6. Bonne conduite alors !
    Et ça me fait un peu trop penser à Taraddicts un jour, si je puis me permettre.
    Il faudrait innover. Je ne sais pas, reprendre “A la queue leu leu”, par exemple. ^^
    Ou “Indy pour la vie”.

  7. Hony, loéva : J’ai pas d’idée sur le moment mais si j’en ai je vous le dirai xDD

    HACA tout le monde ^^

  8. je pige pas comment une auteure est devenue célèbre avec
    cette histoire minable…Elle a du au moins publié à compte d’auteur, c’est pas possible!!!!

  9. nan dsl pour les comptes d’auteurs c pas vrai

Poste un commentaire