Blog et news de Sophie Audouin

19 janvier 2005

Le grand ammuuuuuur !

J’ai rencontré mon mari chez son ex-petite copine. Précisons (pour les filles qui font ooohhhhh !) que le salon de ladite ex-petite amie était plein, ce jour l , des ses ex-petits copains qui elle voulait présenter son nouveau petit copain, un type qu’elle avait dragué en emboutissant sa Porsche toute neuve avec sa mini pourave. MMMouais, une façon comme une autre, hein !
C’était une femme bizarre, fausse baronne, presque demi-mondaine, prête s’accrocher comme un pétoncle (coquillage indécrochable !) au premier mec bourré de fric qui passait. Elle ne faisait exception que pour les beaux gars comme mon mari, qui avait tout de même dix ans de moins qu’elle. Ses seins commençaient piquer du nez, mais elle avait de beaux restes même si curieusement, 35 ans, elle faisait vraiment tapée. Bon, je dis ça, mais l’époque j’avais 20 ans, alors j’étais peut être un peu dure. Aujourd’hui, je la trouverais probablement fraiche comme une rose !
Bref. Donc, elle m’invite (genre ça faisait bien d’avoir une princesse dans son poulailler) cette soirée.
Je sortais d’une histoire difficile. Et j’étais une jeune femme difficile. Pas très heureuse, beau-père, relations conflictuelles et tout et tout. Je détestais le monde entier et moi aussi par la même occasion. Sans aucune raison, je m’empresse de le préciser, mais bon. Je ne croyais pas au grand amour. Je savais très bien que le prince charmant n’existait que dans l’esprit de salopa…stupides écrivains qui voulaient faire croire une flopée de nanas crédules que le prince allait les enlever sur son beau cheval blanc. Un peu cynique, hein ? Oui, sans aucun doute.
Mais je venais de me séparer de mon premier fiancé et du coup, je broyais du…qu’est ce qui est plus noir que noir ? Disons que je broyais du supra noir. Alors, lorsque la fausse baronne m’a invitée, et bien que ne l’aimant pas beaucoup, j’ai donc décidé d’y aller. Mais d’y aller ma façon. J’ai donc mis une infame salopette jaune caca d’oie incontinente, serrée par une ceinture iroquoise avec des turquoises, des chaussures plates, genre gangsters des années trentes, bleues et blanches, et j’y suis allée en Chappy, le petit scooter Yamaha que toutes les minettes stupides de mon genre avaient.
L’effet fut réussi. La fausse baronne a ouvert la porte…et a faillit la refermer ! J’étais mdr ! Elle m’a toisée et m’a proposé illico de me préter une robe, en me faisant passer discrétement dans sa chambre. Bien évidemment, j’ai refusé, trop contente de mon horrible accoutrement.
Je suis rentrée dans son salon, bourré de monde. Les femmes ont eu un hoquet d’horreur et les hommes ont eu un sourire, pas dupes. C’est alors que je l’ai vu. Lui, Philippe. J’aimerais bien dire que les violons ont joué, que les roses se sont pamées et que le ciel s’est assombri, mais d’une part il faisait déj nuit, et d’autre part elle avait mis un disque de jazz dans lequel y’avait pas de violon. Et la stricte vérité m’oblige dire que je n’ai pas vraiment fait attention lui. Par contre, le contraire ne fut pas réciproque. Je crois qu’il me prit pour une espèce d’extra terrestre. En plus j’avais cassé la fausse baronne, car je l’avais menacée de ne plus jamais venir ses petites fêtes si elle disait que j’étais princesse. Alors il n’avait aucun moyen de le deviner.
Nous dinames. Grand tralala, dont je n’ai aucun souvenir. Et vint le temps de se quitter. Philippe, malin, me demanda de le racompagner. Pas si malin que ça, parce qu’il ne pouvait pas deviner que j’étais venue en scooter. Après avoir sursauté en me voyant prendre mon casque, il s’est résigné et m’a indiqué où aller. Je sentais qu’il se crispait grave derrière moi, et évidemment j’en rajoutais des tonnes.
Nous sommes arrivés chez lui et il est descendu. Il ne vacillait que très peu et masquait très bien son teint verdâtre en baissant la tête. Il m’a même (oh, le gros menteur !) dit que je conduisais très bien. mdr !
Hou, je dois aller travailler, maintenant, alors la suite du blog demain ! lol !

Maaaa vie
712 commentaires
  1. hhhhhhhhhhhhaaaaaa je me suis dit qu’écrire sur le premiers com alors a moi l’honneur…

  2. Pas mal, le coup de la salopette,bon eh j’aurais essayer de me cacher moi mais bon,j’uis pas toi^^.

  3. …étrange de revenir sur d’ancien post…

  4. wah! C’est marrant de revenir sur les premiers posts de Sophie… =)
    A l’époque, y avait pas autant de coms’ qu’aujourd’hui! 700 en 7 ans! O_o

  5. trooooop mignooooooon! mais aussi trop drôle moi mes parents ‘est plus simple: histoires entre 2 lycéens; tout le monde connaissaient les sentiments qu’ils éprouvait l’un de l’autre… sauf eux! looooool!

  6. Je reviens ici de temps en temps. Quand il y a tellement trop com’s sur le post le plus réçent. Et je me dis que je devrais revenir plus souvent sur le blog.
    *pleure en silence*
    Les taraddicts me manques. Et peut-être, que je leur manque aussi.

  7. heu non mince c’est Amalia désolé j’ai confondu avec celui du dessus! *honte honte honte*

  8. Je suis nouvelle sur ce blog mais je l’adore déjà!!! J’adore ton histoire avec Philippe, Sophie. Je la trouve trop belle. Généralement ça ne se passe pas comme ça. J’ai bien aimé aussi quand tu raconte comment tu t’es habillée pour la soirée. J’aurai trop aimé voir ça. J’imagine la tête qu’à du faire les invites et la fausse baronne comme tu l’appelles.

    Moi,je ne sais même pas comment mes parents se sont rencontrés. Tout ce que je sais c’est que ma mère est tombée amoureuse de mon père vers 15ans je crois et qu’ils sont toujours ensemble maintenant. Ce qui fait quand même longtemps!

    C’est la première fois que je lis les premiers posts de Sophie. Mais j’aime toujours autant lire ses anecdotes de sa vie quotidienne. J’espère que l’homme de ma vie ressemblera un peu a Philippe car il a l’air tout simplement parfait dans ces descriptions.

    Je trouve un peu dommage que tout les anciens qui ont postés ici ne revienne plus sur le blog. J’imagine que la vie à fait en sorte qu’ils ne viennent plus mais à part Loeva et Hony je crois(je dis bien je crois) que aucun autre ancien n’est toujours présent. Peut être que vous lisez encore les posts de Sophie voir même les commentaires. Ce serai génial si les anciens et les nouveaux se côtoyaient. Les anciens pourraient ainsi aider les nouveaux qui débarquent, qui ne connaissent rien et qui sont sûrement un peu perdu.

    Je me souviens qu’une fois, quelqu’un a dit que le blog pouvait nous aider à nous sentir mieux. Qu’on sache que si on a besoin d’aide, qu’on a un problème, un taradicte sera toujours la et pourra nous aider. On vient donc souvent ici pendant l’adolescence et après on délaisse un peu le blog. Je crois que c’est Loeva qui a dit quelque chose qui ressemblait a ça un jour.

    J’espère donc ne jamais oublier ce blog car moi il m’aide beaucoup. Si j’ai besoin d’aide je sais que qu’il y aura quelqu’un ici pour me soutenir et me conseiller comme l’ont déjà fait Hony et Loeva entre autre.

    Je voulais aussi te remercier Sophie pour tes livres qui sont tout simplement genialisssimes! Merci pour avoir crée ce blog ou l’on peut se retrouver et discuter ensemble. Comme certains l’ont déjà dit, ce n’est pas un blog comme les autres. Celui ci est lui de rassemblement pour tout les taradictictes. Alors merci pour tout Sophie! Et j’espère pouvoir aller un jour à une de tes dédicaces et te rencontrer.

    HACA (pour tout ceux qui tomberont sur mon com et qui auront le courage de lire jusqu’au bout ainsi qu’à ceux qui ne l’auront pas lu) et surtout à tout les fans de Tara ou d’un autre livre de Sophie

Poste un commentaire